Gin Craze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Hogarth, Gin Lane (la Ruelle du gin), 1751.

Le terme Gin Craze (expression de langue anglaise à double sens que l'on peut traduire par « folie du gin ») désigne une période du début du XVIIIe siècle lorsque le gin devint populaire auprès de la classe ouvrière britannique, plus particulièrement à Londres. Cette vogue créa une épidémie d'ivresses extrêmes qui provoqua en retour une indignation morale et une série de mesures législatives que certains comparent aux guerres modernes contre les narcotiques.

Le gin offrait une alternative au brandy français à une époque de conflits à la fois religieux et politique entre la France et la Grande-Bretagne. Entre 1689 et 1697, le gouvernement britannique passa une série de lois visant à restreindre l'importation de brandy et à encourager la production de gin. De plus le monopole de la Guilde des distillateurs de Londres fut aboli en 1690, ouvrant ainsi le marché de la distillation du gin.

Cinq lois importantes furent mises en vigueur en 1729, 1736, 1743, 1747 et 1751 dans le but de contrôler la consommation du gin. Même s'il existait des boissons alcoolisées similaires et que la consommation d'alcool était courante dans toutes les couches de la société britannique, c'était le gin qui préoccupait le plus cette société.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Daniel Defoe, A Brief Case of the Distillers and of the Distilling Trade in England, T. Warner, Londres, 1726
  • (en) Patrick Dillon, The Much-Lamented Death of Madam Geneva: The Eighteenth-Century Gin Craze, Review, Londres, 2002
  • (en) Henry Fielding, An Enquiry into the Causes of the Late Increase of Robbers and Related Writings, ed. Malvin R. Zirker, Clarendon Press, Oxford, 1988
  • (en) M. Dorothy George, London Life in the Eighteenth Century, Harmondsworth, 1925 (réédition par Penguin en 1992)
  • (en) Jessica Warner, Craze: Gin and Debauchery in the Age of Reason, Random House, Londres, 2002
  • (en) Elise Skinner, The Gin Craze: Drink, Crime & Women in 18th Century London

Liens externes[modifier | modifier le code]