Gimel (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gimel.
Gimel
Blason de Gimel
Héraldique
Gimel avec le massif du Jura en arrière-plan.
Gimel avec le massif du Jura en arrière-plan.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Morges
communes limitrophes
(voir carte)
Le Chenit, Bière, Saubraz, Montherod, Pizy, Essertines-sur-Rolle, Saint-Oyens, Longirod, Saint-George
Syndic Sylvie Judas
Code postal 1188
N° OFS 5428
Démographie
Gentilé Les Gimelans
Population 1 802 hab. (31 décembre 2011)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 32″ N 6° 18′ 29″ E / 46.509, 6.308 ()46° 30′ 32″ Nord 6° 18′ 29″ Est / 46.509, 6.308 ()  
Altitude 723 m
Superficie 1 889 ha = 18,89 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Gimel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Gimel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Gimel
Liens
Site web www.gimel.ch
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

Gimel est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

Entreprises et services[modifier | modifier le code]

Hôpitaux[modifier | modifier le code]

Sociétés locales[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est reliée par bus avec Allaman, Aubonne, Bière, Essertines-sur-Rolle, Mont-sur-Rolle, Montherod, Pizy, Rolle, Saint-George, Saint-Oyens et Saubraz. De plus, elle se trouve entre les sorties 13 et 14 de l'Autoroute A1.

Historiquement Gimel a été relié par deux lignes de tramway actuellement disparues : le Allaman-Aubonne-Gimel qui circula du au et le Rolle-Gimel qui circula du au . Malgré leur remplacement par des bus, ces deux lignes restent les principaux liens de transports publics de la commune.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2011 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 28 septembre 2012)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :