Gilles Renne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gilles Renne (né à Arles) est un guitariste et compositeur de jazz qui a enregistré sur une trentaine d’albums.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autodidacte influencé par les grands du blues et du rock, il suit en 1984 une formation au Guitar Institute of Technology de Los Angeles et obtient un premier prix de guitare au concours de Jazz de Paris-La Défense[1].

Il a joué notamment avec Emmanuel Bex, Andy Emler, Rhoda Scott, Dominique Di Piazza, Hervé Meschinet[2], Manu Di Bango, Souad Massi[3].

En 1992, il cofonde avec le saxophoniste Philippe Sellam le groupe « Sellam-Renne African Project » issu de multiples rencontres en Afrique noire. Ce groupe qui mêle le jazz aux musiques traditionnelles africaines comprendra notamment le joueur de balafon Aly Keita, le bassiste Linley Marthe et le batteur Sonny Troupé[4].

En 2006, il fonde, toujours avec Philippe Sellam, le groupe No-Spirit, quartet de « jazz groove » comprenant Fred Dupont à l’orgue hammond et Christophe Bras à la batterie. Il accompagne régulièrement l’organiste Stefan Patry en compagnie des batteurs Benjamin Henocq ou Jean-Philippe Fanfant.

En 2012, il rejoint également les Jazz Runners (Philippe Petit à l'orgue et Sylvain Sourdeix au saxophone) avec lesquels il effectue une tournée au Venezuela. Il s’est produit dans de nombreux festivals : Juan les Pins, Paris, Barcelone, Nice, Abidjan, Saint-Louis du Sénégal, Séoul, New York JVC Jazz Festival.

Il enseigne la guitare au CIM à Paris[5] et anime de nombreux stages et master-class. Il est l’auteur d'une méthode de guitare sur l’improvisation.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Sellam-Renne African Project
    • Traditional Odyssey avec Linley Marthe (1995)
    • Embrasse-moi (1995)
    • Sortilèges (live 2006)[6]
  • Sellam-Renne No Spirit
    • No Spirit (live 2008)
    • Give me 5 (2011)
  • Mister Hyde
    • Ultime Atome (live 2005)
  • Méthode : Improvisation Guitare Jazz & Fusion chez Musicom

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gilles Renne », sur Cristal Records
  2. Voir le site de Cristal Records http://cristalrecords.com/cristalrecords/en/171, consulté le 8 septembre 2013
  3. « Gilles Renne », sur jazzrunners.com
  4. Sylvain Siclier, « Sellam-Renne African Project », sur alsur.fr
  5. « Liste des professeurs pour l'année scolaire 2007-2008 », sur lecim.com
  6. Voir aussi: Sur site de Jazzman, consulté le 7 août 2013