Gilles Labarthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labarthe.
Gilles Labarthe IMG 3559.jpg

Gilles Labarthe est un ethnologue et journaliste suisse, spécialiste de l'Afrique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilles Labarthe, originaire de Genève, a une double formation d'ethnologue (ancien chargé de recherches et assistant conservateur au Musée d’ethnographie de la Ville de Genève) et de journaliste d'investigation. Il collabore pour divers médias suisses, dont le quotidien Le Courrier. Depuis une douzaine d'années, il effectue des reportages et des enquêtes dans les pays du Sud, se focalisant sur les questions de développement, de criminalité financière, du trafic de matières premières (pétrole, diamants, or) et des risques liés au blanchiment d’argent.

Après avoir été correspondant à Paris, Gilles Labarthe a cofondé une agence de presse indépendante, DATAS. Il travaille depuis 2006 comme correspondant accrédité à l'Office des Nations Unies de Genève. Sur demande d'institutions, d’ONG ou du secteur privé, il intervient comme consultant, conseiller, chargé de recherche, coordinateur ou responsable de projet, notamment avec la Coopération technique allemande-GIZ.

Gilles Labarthe est l'auteur de trois livres d'investigation : Le Togo, de l'esclavage au libéralisme mafieux explore les moyens mis en œuvre pour instaurer l’une des plus longues dictatures militaires de l’histoire contemporaine africaine. L'Or africain - Pillages, trafics & commerce international, avec François-Xavier Verschave, ex-président-fondateur de l'association Survie, décédé en 2005, est consacré aux répercussions environnementales et sociales liées à l'extraction aurifère en Afrique, sous forme d'enquête sur les principaux acteurs et le fonctionnement du business de l’or, secteur opaque par excellence. Sarko l’Africain retrace l'ascension au pouvoir du président Nicolas Sarkozy, initié de longue date à la « Françafrique » : diplomatie parallèle, réseaux affairistes et d'influence, évoluant en dehors de tout contrôle parlementaire, liens privilégiés avec des régimes autocratiques africains soutenus par l'Elysée ; ce livre démontre les bases de sa proximité avec les réseaux corses de Charles Pasqua, les lobbies patronaux, ceux de l'industrie pétrolière (groupe Total), énergétique (GDF-Suez) et nucléaire (AREVA), en particulier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Reportages de l'autre côté du monde (éd., DATAS agence de presse / éditions d'En bas, 2013)
  • Sarko l'Africain (éditions Hugo & Cie, 2011)
  • L'or africain. Pillages, trafics & commerce international (éditions Agone, 2007).
  • Le Togo, de l'esclavage au libéralisme mafieux (éditions Agone, 2005; nouvelle édition augmentée et actualisée, 2013).