Gilles Fauconnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilles Fauconnier

Gilles Fauconnier (né le 19 août 1944) est un linguiste français, chercheur et auteur en science cognitive. Il travaille actuellement aux États-Unis, où il est professeur à l'Université de Californie à San Diego (UCSD), au département de Science cognitive.

Biographie[modifier | modifier le code]

Influencé par Oswald Ducrot, il a été à l'origine de la théorie des espaces mentaux (mental spaces). Par la suite, avec la collaboration avec Mark Turner, il a fait évoluer cette théorie sous le nom d'intégration conceptuelle (conceptual integration, ou conceptual blending) ; cette théorie rejoint par certains aspects les vues de Ronald Langacker et de George Lakoff.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Parmi les ouvrages publiés par Gilles Fauconnier, on peut citer :

  • Espaces mentaux : Aspects de la construction du sens dans les langues naturelles, Les Éditions de Minuit, 1984 (ISBN 2-7073-0664-9)
  • Mental spaces: Aspects of meaning construction in natural language (traduction du précédent)
  • The Way We Think: Conceptual Blending and the Mind's Hidden Complexities (avec Mark Turner)
  • Amalgama Concettuale (avec Mark Turner)
  • Mappings in Thought and Language

Espaces mentaux[modifier | modifier le code]

La théorie des espaces mentaux correspond à celle des mondes possibles en philosophie. La principale différence entre un espace mental et un monde possible est qu'un espace mental ne prétend pas constituer une représentation fidèle de la réalité, mais un modèle cognitif idéalisé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]