Gilbert Tordjman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tordjman.

Gilbert Tordjman (1927 à Oran - 2009), médecin gynécologue et pédiatre français, est un praticien et adepte d'une sexologie médicale non allopathique.

Il a été à l'origine en 1974 de la fondation de la Société française de sexologie clinique et, en 1978, de la World Association of Sexology qu'il présida de 1981 à 1985. Il publie principalement des livres destinés au grand public ainsi que des ouvrages spécialisés. Il apparaît fréquemment dans les médias au cours des années 1970 où il se présente comme promoteur de l'éducation sexuelle pour les adolescents. Il applique l'hypnose au traitement des troubles sexuels. En 2002, il est accusé d'abus sexuels sur certaines de ses patientes et mis en examen pour viol[1]. En 2003 il est incarcéré à la Maison d'arrêt de Fresnes pour ne pas avoir respecté l'interdiction d'exercer la médecine qui pesait sur lui. Il devait être jugé aux Assises le 28 avril 2009 mais il décède d'un cancer début mars 2009[2].

Livres[modifier | modifier le code]

  • De l'enfance à l'âge adulte, Paris, Hachette, 1975
  • Les racines du bonheur, Paris, Denoël, 1976
  • Comment comprendre l'hypnose, Paris, Le Hameau, 1977
  • Réalités et problèmes de la vie sexuelle, Hachette, 1978
  • La Violence, le Sexe et l'Amour, Paris, Robert Laffont, 1980
  • La Femme et son plaisir, Paris, Londreys, 1986
  • Le Plaisir au féminin, Paris, Michel Lafon, 1994
  • La Sexualité au fil de la vie, Paris, Hachette, 1996

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La chute du pape de la sexologie sur le site lepoint.fr consulté le 29 aout 2012
  2. La mort de Gilbert Tordjman sur le site lejdd.fr consulté le 29 aout 2012