Gilbert Marie N'gbo Aké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilbert Marie N'gbo Aké
Fonctions
Premier ministre ivoirien
(contesté)
7 décembre 201011 avril 2011
(4 mois et 4 jours)
Président Laurent Gbagbo
Gouvernement Aké N'Gbo
Prédécesseur Guillaume Soro
Successeur Guillaume Soro
Biographie
Nom de naissance Gilbert Marie N'gbo Aké
Nationalité ivoirienne

Gilbert Marie N'gbo Aké
Premiers ministres ivoiriens

Le professeur Gilbert Marie N'gbo Aké, né le 8 octobre 1955 à Abidjan, a obtenu son doctorat d’État en sciences économiques en 1991 à l’université de Toulouse. Spécialisé en économétrie et en économie de la régulation, il était doyen de l’UFR en sciences économiques et de gestion de 2001 à 2007. Il fut président de l’université de Cocody jusqu'en 2011 et président du comité scientifique des colloques sur le cinquantenaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Il a brièvement été nommé premier ministre par Laurent Gbagbo le 7 décembre 2010, au commencement de la crise ivoirienne de 2010-2011. Sa nomination est annulée par l’ordonnance n°2011-007 du 14 avril 2011. En mai 2011, il est arrêté puis inculpé pour atteinte à la sûreté de l'État.Un an et demi plus tard, en décembre 2012, il bénéficie d'une liberté provisoire, comme sept autres anciens ministres de l'ancien gouvernement de Laurent Gbagbo.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • 1983 Doctorat de 3e Cycle option économie mathématique et économétrie - Toulouse
  • 1991 Doctorat en sciences économiques – Toulouse
  • 1993 Agrégation en sciences économiques option Statistique et Économétrie
  • 1998 Professeur titulaire
  • Le professeur Aké N’Gbo enseigna l’économétrie,la méthodologie la Microéconomie et Économie de la réglementation aux universités d’Abidjan, de Dakar, de Yaoundé, de Douala et Lomé
  • De 2001 à 2007 il fut Doyen de l’Ufr Sciences économiques et de Gestion de l’Université d'Abidjan- cocody
  • Mars 2007 : Doyen honoraire de l’Ufr Sciences économiques et de Gestion de l’Université de Cocody Abidjan
  • Août 2007 : Directeur de la Cellule d’analyse de politiques économiques du Cires (Capec) il sera remplacé par le Dr Ahoure en 2011
  • Depuis 2007, Président du Conseil académique du Nouveau Programme de troisième cycle inter-universitaire
  • Depuis juillet 2002 : Président du Cts des Sciences économiques et de Gestion du Cames
  • 2002 à 2006 : Vice-Président du Conseil académique du programme de Ph.D. interafricain
  • 2002 à 2007 : Président du Conseil scientifique du Programme de troisième cycle inter-universitaire
  • 2003 : Membre du Comité de présélection des commissaires de l’Union africaine
  • 1998-2000 : Coordonnateur des Programmes à la Conférence des Institutions d’Enseignement et de Recherche économiques en Gestion d’Afrique (Cierea)
  • Membre fondateur du Cremide (Centre de recherche microéconomique du développement)
  • Responsable scientifique et des relations internationales du Cremide (Ufrseg)
  • Coordonnateur de l’observatoire de l’opinion publique sur la démocratie et les Droits de l’Homme.

Publications et Recherches[modifier | modifier le code]

Travaux en cours en 2010 - Service universel dans la fourniture d’eau et d’électricité en Côte d’Ivoire - Analyse de la productivité dans l’industrie ivoirienne - Les sources de l’innovation technologique en Afrique - Frontière technologique et efficacité : une application aux firmes françaises.

Revues américaines[modifier | modifier le code]

1992 Variation in productive efficiency in French Worker’s cooperatives, journal of productivity analysis (USA),Vol. N°3 PP 103-117 (en collaboration).

Revues européennes[modifier | modifier le code]

2000 Cross-subsidies and network expansion in developing countries European Economic Review, Vol. 44, 797 - 805 (en collaboration)

1994. L’efficacité productive des Scop françaises : Estimation et simulation à partir d’une frontière de production stochastique, Revue économique, (France) N°1 pp 115-128.

1991 : On frontier choice in technical efficiency analysis, CIRIEC WP91/01 Université de Liège (Belgique).

1991 : Une analyse théorique Ciriec WP 91/03 Université de Liège.

1991 : Esprit communautaire et offre agricole.

1990 : Elasticité prix de la demande de cacao et test d’exogénéité ; Économie appliquée (France) N°4 pp 99-78 Revues africaines

2007 Introduction à l’économie de la régulation. Mimeo Cremide mars 2007.

2006 : La régulation dans un contexte de pays en développement : enjeux et contraintes, Mimeo décembre 2006 (en collaboration)

2006:L’indépendance du régulateur, Mimeo décembre 2006 (en collaboration)

2006:Régulation des services d’utilité publique en Côte d’Ivoire : cas des secteurs de l’eau, de l’électricité et des télécommunications.

2005: Régulation et Développement : l’expérience de la Côte d’Ivoire. Document préparé pour la table ronde en hommage à J.J. Laffont, Toulouse, 1er et 2 juillet 2005 (en collaboration)

2004, Frontière de dette et capacité d’endettement : une analyse des pays de l’Uemoa. Document présenté à l’Union africaine

1998 Cross-subsidies and network expansion in developing countries (en collaboration) version préliminaire.

1997 Universel service in infrastructure service : A survey of Côte d’Ivoire experience, Mimeo.

1995 Ajustement structurel et Agriculture en Côte d’Ivoire Mimeo (en collaboration)

1994 La performance technique dans l’industrie ivoirienne-Document présenté à la Conférence “African Economic Issues” Arusha, Tanzanie.

1988 Instabilité des recettes d’exportation des pays au sud du Sahara: Approches Bayesienne et non paramétrique. Revue Scientifique de l’Asdeci et Revue économique de l’Afrique de l’Ouest

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

2001: Private sector participation in water supply and sanitation: Realizing social and environmental objectives in Abidjan – in Johnston N. and L. Woods (Eds) Private Firms and Public water – E.E. Publishing Limited.

1990 : Évaluation des effets de la Cedeao sur l’économie ivoirienne dans Intégration et Développement, Economica (France) pp. 133-165. (en collaboration)


Notes et références[modifier | modifier le code]