Gilbert Favre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gilbert Favré)
Aller à : navigation, rechercher

Gilbert Favre (né le 19 novembre 1926 et mort le 14 décembre 1998[1],[2]) est un clarinettiste d'origine suisse. Il joue aussi de la quena, et est un des membres fondateurs du groupe musical bolivien Los Jairas. Il est connu par le public bolivien comme El Gringo Bandolero.

Il est le grand amour de Violeta Parra, artiste chilienne[2], qu'il rencontre au Chili et qui a écrit pour lui Run Run se fue pa'l Norte, ainsi que Gracias a la vida, l'une de ses œuvres les plus connues. Plus tard, il rencontre Indiana Reque Terán en Bolivie, avec qui il aura deux enfants, Patrick et Christian, ce dernier décédé dans un accident de la circulation à l'âge de 20 ans. Ils s'installent ensuite en France dans le département de la Dordogne pendant 27 ans, invités par Bernard et Maryse Benson.

Après avoir divorcé d'Indiana Reque Terán, artiste peintre représentée au Musée du Crna Gora, au Musée do Sol au Brésil, au Musée national del Arte en Bolivie et au Musée d'art spontané en Belgique, il épouse Barbara Erskine (en), qui travaille alors à l'époque pour le New York Times. Il s'installe alors avec elle à Russin, dans la campagne genevoise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice d'autorité – Favre, Gilbert (1926-1998) », sur catalogue.bnf.fr, BNF,‎ 1998.
  2. a et b « Mort du musicien Gilbert Favre », sur liberation.fr, Libération,‎ 22 décembre 1998 (consulté le 18 décembre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]