Gilane Barret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilane Barret
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Médias
Télévision France 2 (1998-2001),TV5 MONDE (2005), BFM TV (depuis 2007)
Radio BFM (2001-2006)
Fonction Animateur de télévision et de radio

Gilane Barret est un journaliste français de télévision, animateur de télévision et de radio. Il travaille depuis 2007 sur la chaîne d'information en continu BFM TV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilane Barret commence dans le journalisme avec la radio en amateur, dès l’âge de 18 ans, d’abord sur ADO FM à Paris, puis à Radio Fajet[1] à Nancy.

Entre 1996 et 1998, il collabore régulièrement au site internet France2.fr. Il adapte l’émission Polémiques de Michèle Cotta (une première sur le net en 1996) puis, les grands événements de France Télévisions sont relayés pour la première fois sur le web : le Tour de France, Atlanta 96, Roland Garros, le Mondial de foot 1998… Nouveauté également : la nuit des Étoiles se répand sur la Toile à partir de 1996, par l’intermédiaire des premières questions des internautes en direct, avec Claude Sérillon.

En 1998, Gilane Barret entre à la rédaction de France 2, où il débute comme commentateur des images pour le journal de la nuit. Puis il propose une chronique « Europe », lors de l’introduction de la monnaie européenne en 1999.

En 2000, il crée la première rubrique multimédia hebdomadaire pour le journal de la nuit avec Florence Duprat et Laurence Ostolaza puis le journal de 13 heures avec le duo Carole Gaessler-Rachid Arhab, puis avec Gérard Holtz.

Entre 2001 et 2006, Gilane Barret se tourne vers la radio BFM pour présenter des flashs et des émissions (USA Today et Le grand journal). En parallèle, il collabore à mi-temps sur Télématin. Il réalise les sujets dans les journaux et il est aussi régulièrement le joker de la revue de presse, avec William Leymergie.

À partir de 2005, il collabore ponctuellement avec TV5MONDE, pour présenter des journaux la nuit, et une nouvelle chronique multimédia dans l’émission Le monde de TV5, animée par Estelle Martin.

Depuis 2007, Gilane Barret se consacre à plein temps à BFM TV. Il présente d’abord les journaux du soir dans les émissions de Ruth Elkrief et de Florence Duprat. Il présente aussi les flashs dans l’émission Élysée 2007, de Ruth Elkrief pendant la campagne présidentielle précédent l'élection présidentielle française de 2007. Il propose aussi des flashs réguliers lors de la soirée électorale, au premier et au deuxième tour.

Durant l’été 2007, l'hebdomadaire Télé 7 Jours l'a classé parmi « les espoirs de l’été » : « Avec ses faux airs de Jean-Luc Delarue, il est, à 32 ans, la valeur montante de BFM TV. Engagé en 1996 sur le site web de France 2, il collabore ensuite aux édition du 13 heures et de la nuit avant de rejoindre Télématin, sur France 2, en 2001. Début 2007, il présente les journaux du soir sur BFM TV. Sollicité par France Télévisions, il devrait cependant animer en septembre une nouvelle tranche, le week-end, sur BFM. ».

À la rentrée de septembre 2007, il présente BFM Non-Stop dans les soirées du week-end et de l'après-midi le lundi et mardi. À partir de février 2008, il se retrouve à la tête du Week end 360 de 22h à minuit avec Stéphanie de Muru le samedi et le dimanche.

Avec la mise en place de la version 4 de la chaîne, le 19 mai, il présente dorénavant les nouveaux BFM Non-Stop avec Stéphanie de Muru du mercredi au vendredi, de 15h à 18h, tout en continuant à présenter Week end 360 avec Aude Moracchini de 22h à minuit, le samedi et le dimanche.

À partir de septembre 2008, il présente du lundi au vendredi les journaux de 12 h et 13 h dans Midi Ruth Elkrief (Stéphanie de Muru assurant les journaux de 12 h 30 et 13 h 30) puis BFM Non-Stop avec Stéphanie de Muru de 14 h à 15 h. À partir de janvier 2010, il présente uniquement les journaux de 12 h et de 13 h dans Midi Ruth Elkrief.

En août 2010, avec Stéphanie de Muru et Karine de Ménonville, Gilane Barret reprend la présentation de la tranche de la mi-journée, de 12 h à 15 h[2],[3] puis avec Karine de Ménonville uniquement suite au congé maternité de Stéphanie de Muru[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Site officiel de Radio Fajet
  2. (fr) Damien D., « BFM TV : Karine de Ménonville passe au midi dès lundi », sur telesphere.fr,‎ 21 août 2010
  3. (fr) Damien D., « BFM TV : quelques précisions sur la grille de rentrée », sur telesphere.fr,‎ 22 août 2010
  4. (fr) Olivier Brégeard, « Stéphanie de Muru prépare sa rentrée à Carspach », sur L'Alsace,‎ 17 août 2011