Gianluca Zambrotta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gianluca Zambrotta
Gianluca Zambrotta 2.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse FC Chiasso
Numéro 2
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 19 février 1977 (1977-02-19) (37 ans)
Lieu Côme
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Arrière latéral
Parcours junior
Saisons Club
1992-1994 Drapeau : Italie Côme Calcio
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1997 Drapeau : Italie Côme Calcio 048 (6)
1997-1999 Drapeau : Italie AS Bari 059 (6)
1999-2006 Drapeau : Italie Juventus 217 (7)
2006-2008 Drapeau : Espagne FC Barcelone 058 (3)
2008-2012 Drapeau : Italie AC Milan 107 (2)
2012-... Drapeau : Suisse FC Chiasso 0021 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1998-2000 Drapeau : Italie Italie espoirs 013 (1)
1999-2010 Drapeau : Italie Italie 098 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gianluca Zambrotta, né le 19 février 1977 à Côme, est un footballeur italien, qui évoluait au poste d'arrière latéral. Il est actuellement entraineur du FC Chiasso[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière de Zambrotta débute tranquillement dans le club de sa ville natale, Côme, qui évolue en Série B. Relégué en Série C la saison suivante, le jeune Gianluca commence à faire des étincelles, ainsi qu’avec les Espoirs italiens, et rejoint rapidement l’élite italienne en signant à Bari.

Zambrotta évolue alors comme milieu droit et marque quelques buts grâce à une activité offensive remarquée. En 1999, la Juventus de Turin de Carlo Ancelotti recrute le joueur qui a célébré en février sa première sélection en équipe d’Italie. En 2000, il participe au beau parcours de la Squadra Azzurra lors de l’ Euro. Mais, expulsé lors de la demi-finale, il ne peut qu’assister, impuissant, à la victoire française sur un but en or de David Trezeguet.

Avec la Juventus, Zambrotta dit Cremina[2] passe également à côté de quelques titres, comme lors de sa première saison où le club turinois échoue d’un point dans la course au scudetto remportée par la Lazio en 2000. Son premier trophée, il le soulèvera à un autre poste, celui d’arrière latéral gauche.

Au début de la saison 2002-03, qui s’achèvera sur un titre de Champion d’Italie, Zambrotta se blesse et voit une nouvelle recrue, l’Italo-argentin Camoranesi, prendre sa place avec brio. Marcello Lippi, le nouveau coach, lui propose alors un changement de poste et de côté. Avec son endurance, sa technique et ses qualités de centreur, il s’adapte parfaitement à son rôle d’arrière gauche à tendance offensive mais perd en finale de la Ligue des Champions face au Milan.

En sélection, Zambrotta passe également latéral lors de l’Euro 2004 et conserve sa place malgré les changements de sélectionneur. Pourtant, au cours de la saison 2005-06, la blessure de Zebina et l’émergence du jeune gaucher Chiellini vont l’obliger à s’adapter une fois de plus : il laisse le flanc gauche au néo-international italien et passe à droite.

Avec la sélection italienne, Zambrotta atteint la consécration suprême en remportant la Coupe du monde 2006. Dans la foulée, il doit cependant se pencher sur son avenir en club alors que la Juventus de Turin est reléguée en seconde division à l'issue du procès des matchs truqués. Le champion du monde rejoint donc les rangs du FC Barcelone avec son partenaire Lilian Thuram. Un nouveau défi à la mesure de son talent.

Il ne restera que deux ans en Espagne et retourne en Italie où il s'engage le avec le Milan AC[3].

Gianluca réalise une très belle saison et vient de temps en temps palier, au cours de la saison, étant ambidextre l'absence de Marek Jankulovski au poste d'arrière gauche où évoluer le plus souvent en tant qu'arrière droit, poste qu'il occupait lors de la coupe du monde en 2006.

En 2013, il met fin à sa carrière de joueur et devient entraineur du FC Chiasso.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Zambrotta débarque à Chiasso », RTS Sport,‎ 19 juillet 2013 (lire en ligne)
  2. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net
  3. (it) Zambrotta à Milan (site officiel de l'AC Milan)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :