Giancarlo Marocchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giancarlo Marocchi
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance 4 juillet 1965 (49 ans)
Lieu Imola, Bologne, Italie Drapeau : Italie
Taille 1,79 m
Période pro. 1982-2000
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
?-1982 Drapeau : Italie Bologne
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1982-1988 Drapeau : Italie Bologne 171 (13)
1988-1996 Drapeau : Italie Juventus 213 (15)
1996-2000 Drapeau : Italie Bologne 116 (5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1988-1991 Drapeau : Italie Italie 11 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Giancarlo Marocchi (né le 4 juillet 1965 à Imola) est un ancien footballeur professionnel italien, évoluant au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce milieu de terrain est international italien à 11 reprises (1988-1991) pour aucun but. Sa première sélection est honorée à Pérouse, le 22 décembre 1988 contre l'Écosse, se soldant par une victoire italienne (2-0). Sa dernière sélection a lieu lors du match Italie-Belgique, à Terni, le 13 février 1991, se soldant par un score de 0-0.

Il fait partie des joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde de football de 1990, à domicile, mais il ne joue aucun match. L'Italie termine troisième du tournoi.

Il joue dans deux clubs : Bologne FC et la Juventus (où il était surnommé Cicciobello[1]). Avec le premier, il remporte un championnat de Serie B en 1988. Avec le second, il remporte une supercoupe d'Italie, deux coupes d'Italie, une Serie A, deux coupes UEFA (1990 et en 1993) et une Ligue des champions en 1996.

Dans les minutes qui suivent la fin de la demi-finale retour Bologne - Marseille en Coupe UEFA 1998-1999, Giancarlo Marocchi participe à la bagarre entre joueurs et il sanctionné par l'UEFA d'une suspension de quatre matches européens[2].

Il devient par la suite directeur général du club de Bologne FC 1909. Il est récompensé en 1991 du titre de "Chevalier de l'ordre du mérite" italien.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net
  2. « OM : le minimum quand même », sur www.ladepeche.fr,‎ 30 avril 1999 (consulté le 7 mai 2013)