Giampaolo Caruso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caruso (homonymie).
Giampaolo Caruso
Image illustrative de l'article Giampaolo Caruso
En 2010
Informations
Nom Caruso
Prénom Giampaolo
Date de naissance 15 août 1980 (34 ans)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Équipe actuelle Katusha
Spécialité grimpeur[1]
Équipe amateur
1999
2000-2001
Vellutex
Zoccorinese-Vellutex
Équipe professionnelle
2002-2003
2004
01.2005-05.2006[n 1]
05.2006-06.2006[n 2]
06.2006-07.2006[n 3]
07.2006-12.2006[n 4]
2007
05.2008-12.2009[n 5]
01.2010-04.2010[n 6]
04.2010-[n 7]
ONCE-Eroski
Liberty Seguros
Liberty Seguros-Würth
Würth
Astana-Würth
Astana
Lampre-Fondital
Ceramica Flaminia-Bossini Docce
Ceramica Flaminia
Katusha

Giampaolo Caruso (né le 15 août 1980 à Avola, dans la province de Syracuse, en Sicile) est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe Katusha.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2001, Giampaolo Caruso évolue dans l'équipe amateur italienne Zoccorinese-Vellutex pour sa troisième et dernière année. Il remporte le championnat d'Europe des moins de 23 ans à Apremont en France. En octobre, il est vice-champion du monde des moins de 23 ans à Lisbonne au Portugal, entre deux de ses coéquipiers de Zoccorinese-Vellutex : Yaroslav Popovych, qui domine la saison dans sa catégorie, et Ruslan Gryschenko[2]. Il termine la saison à la troisième place du classement UCI de cette catégorie[3].

Il devient coureur professionnel en 2002 dans l'équipe espagnole ONCE-Eroski.

Soupçonné de dopage, Giampaolo Caruso a été acquitté, le 12 février 2008[4] par la Commission de discipline de la Fédération italienne de cyclisme en raison de l'insuffisance des preuves.

Sur le Tour d'Italie 2014, Caruso, comme de nombreux autres coureurs, chute dans les derniers kilomètres de la sixième étape. Il ne termine pas l'étape car il subit des contusions sur tout son corps, ce qui s'ajoute à une fracture à un scaphoïde occasionnée à la suite d'une chute dans une précédente étape[5]. Il est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

6 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

5 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2005 au 24 mai 2006
  2. Du 25 mai 2006 au 21 juin 2006
  3. Du 22 juin 2006 au 3 juillet 2006
  4. Du 4 juillet 2006 au 31 décembre 2006
  5. Du 1er mai 2008 au 31 décembre 2009
  6. Du 1er janvier 2010 au 10 avril 2010
  7. Du 11 avril 2010
  8. Carlos Barredo, initialement neuvième du Tour de Lombardie 2010, a été déclassé en juillet 2014 par l'UCI[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Giampaolo Caruso », sur katushateam.com (consulté le 7 mai 2013)
  2. (en) « Popovych pops to World Title », sur cyclingnews.com,‎ 12 octobre 2001 (consulté le 30 juin 2011)
  3. « 12.10.2001 : Rankings / Classements - U23 - Men / Hommes », sur uci.ch (consulté le 1er juillet 2011)
  4. Voir le communiqué de presse sur le site « Sport 24.com »
  5. « Giro: Rodriguez et Lancaster non partants après la maxi-chute », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 16 mai 2014
  6. Nicolas Danton, « Mondiaux 2014 - Nibali et Aru emmeneront l'Italie », sur cyclismactu.net,‎ 15 septembre 2014
  7. (en) « Menchov case an example of the UCI's "new way of communicating" on doping violations », sur cyclingnews.com,‎ 13 juillet 2014 (consulté le 15 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :