Giacomo Quarenghi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Son portait par Giuseppe Poli
Le Théâtre de l'Ermitage
Façade de l'Institut Smolny

Giacomo Quarenghi (né le 20 septembre 1744 à Bergame et mort le 2 mars 1817 à Saint-Pétersbourg) est un architecte italien de la seconde moitié du XVIIIe et du début du XIXe siècle, qui fut l'un des principaux architectes de la ville de Saint-Pétersbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Giacomo Quarenghi fut l'élève à Rome de Raphaël Mengs, puis il étudia l'architecture. Il construisit à Vienne la salle à manger du palais de l'archiduc de Modène. À l'âge de trente-cinq ans, il partit pour la Russie, à la Cour de Catherine la Grande.

En Russie[modifier | modifier le code]

Il construisit d'abord la banque d'État à Saint-Pétersbourg, puis le théâtre de l'Ermitage et le joli arc reliant celui-ci à l'ancien Ermitage, au-dessus du canal donnant dans la Néva.

On construisit aussi d'après ses dessins le clocher de l'église Saint-Vladimir (1783-1791). Son style deviendra l'exemple le plus pur du classicisme russe, avec frontons et colonnades à la grecque.

Paul Ier le nomma alors architecte de la cour et lui commanda le palais de sa maîtresse, la princesse Loupokhine, situé sur le quai du Palais. Ensuite, il construisit à Tsarskoïe Selo le Palais Alexandre qui sera plus tard la résidence principale de Nicolas II.

Le tzar Alexandre lui commanda l'imposant bâtiment jaune de l'Institut Smolny, réservé à l'enseignement des jeunes filles de la noblesse, aujourd'hui siège de la municipalité, qui se trouva alors relié au Couvent Smolny, construit dans le style baroque par Rastrelli.

On construisit ensuite d'après ses plans l'hôpital Marie (1806) pour les pauvres. Parmi ses derniers travaux, on peut citer le Palais anglais à Peterhof, le manège des Chevaliers-Gardes et le fameux Arc de triomphe de Narva (1814).

Quarenghi était fort inspiré par les travaux du maître de la Renaissance italienne Palladio, faisant, du style palladien en Russie, l'architecture noble par excellence. Il fut nommé membre d'honneur de l'Académie impériale russe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :