Giacomo Filippo Maraldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Giovanni Domenico Maraldi.

Giacomo Filippo Maraldi, parfois appelé Jacques Philippe Maraldi, né à Perinaldo, comté de Nice, le 21 août 1665 et mort le 1er décembre 1729, est un mathématicien et astronome franco-italien.

Il est neveu de Giovanni Domenico Cassini, qui le fait venir en France en 1687 à l'Observatoire de Paris.

Il fait un grand nombre d'observations (qu'on trouve dans les Mémoires de l'Académie des sciences, parmi lesquels on remarque ses Considérations sur la théorie des planètes), et est admis à l'Académie royale des sciences en 1699.

Vers 1705, il constitue un catalogue des positions des étoiles, le Catalogue des étoiles fixes, dans le but de découvrir des parallaxes, mais en vain. Lors de ses observations de Mars, en 1704 et 1719, il détermine la période de rotation de cette planète (environ 24 h 40). À la surface de Mars, il observe la tache polaire australe et découvre en 1704 la tâche polaire boréale. Il remarque la légère excentricité de celles-ci par rapport aux pôles. De plus, il observe les lunes de Jupiter, étudie le passage de plusieurs comètes. Il démontre que le halo de lumière visible lors d'une éclipse totale de Soleil provient du Soleil et non de la Lune. En 1704, il découvre que l'étoile R Hydrae est une étoile variable.

Entre 1700 et 1718, avec Gio-Domenico Cassini (mort en 1712) et Gabriel-Philippe de La Hire (1677-1719), il travaille sur la méridienne et prolonge la triangulation géodésique de Dunkerque à Collioure, aux pieds des Pyrénées.

C'est à Maraldi (Mémoires de l'Académie des Sciences, 1715) que l’on doit les premiers travaux sur les causes des différentes apparences des anneaux de Saturne.

En mathématique, il est aussi connu pour son calcul expérimental des angles du dodécaèdre régulier et des angles des rhombes des alvéoles d'abeilles.

Il éleva son petit neveu César-François Cassini, second fils de Jacques Cassini.

Des cratères de la Lune et de Mars portent le nom de Maraldi en son honneur et en l'honneur de son neveu.