District de Gia Lam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gia Lâm)
Aller à : navigation, rechercher
Gia Lâm
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Démographie
Population 205 275 hab. (2009[1])
Densité 1 788 hab./km2
Géographie
Coordonnées 21° 01′ 11″ N 105° 56′ 14″ E / 21.019788, 105.93733221° 01′ 11″ Nord 105° 56′ 14″ Est / 21.019788, 105.937332  
Superficie 11 479 ha = 114,79 km2
Localisation Hanoï
Liens
Site web http://gialam.gov.vn

Le district de Gia Lam (vietnamien : Gia Lâm) est un district rural (Huyện) de Hanoï dans la région du Delta du Fleuve Rouge au Viêt Nam.

Présentation[modifier | modifier le code]

Gia Lâm (en 2012)

A Gia Lâm, arrondissement rural attaché à la ville de Hanoï, le ministère de la Construction s'apprête à bâtir une ville durable de 200 000 habitants.

Les architectes du concours François Defrain et Olivier Souquet, ont conçu un paysage d'eau pour la ville nouvelle. Les quartiers s'organiseront autour d'un lac artificiel, sur des tertres et seront reliés par une roue digue circulaire branchée sur la future autoroute Hainoï-Haïphong[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aérodrome de Gia Lâm était l'un des trois aéroports[3] tenus par l'armée japonaise en Indochine selon l'accord de non-belligérance du 22 mars 1940 signé par le général Martin représentant les autorités coloniales françaises et le général nippon Nishiara [f 1]. L'armée japonaise l'a quitté à la fin du moins d'août 1945.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cổng giao tiếp điện tử Thành Phố Hà Nội », Hanoi.gov.vn,‎ 26 juin 2009 (consulté le 24 septembre 2014)
  2. Le Moniteur N°5523 du 2 octobre 2009 page 8
  3. Les deux autres étant Lao Kay et Phu Lang
  • Georges Fleury, La Guerre en Indochine, Paris, éd. Perrin,‎ 2003
  1. (Fleury 2003, p. 11)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :