Gholam Hossein Banan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gholām-Hossein Banān Amoli

Gholam-Hossein Banan (en persan : غلامحسين بنان), né en mai 1911 à Amol et décédé le 27 février 1986 à Téhéran, est un musicien et chanteur iranien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né dans une famille de musiciens. Son père, Karim Khan Banan ol-Douleh Nuri (كريم خان بنان الدوله نوري), était un pianiste accompli, et, accessoirement calligraphe. Un de ses frères et deux de ses sœurs ont été élèves du célèbre musicien Morteza Neydāvood.

Dès l'âge de six ans, Gholam-Hossein Banan a commencé à prendre des leçons de chant, de piano et d'orgue, encouragé par Morteza Neydāvood (مرتضي ني داود) qui n'a pas tardé à le reconnaître comme doué pour la musique.

Il a ensuite étudié avec Mirza Taher Zia oz-Zākerin Rasā'í (ميرزا ​​طاهر ضياء ذاكرين رثايي) et Naser Seif (ناصر سيف). Ali-Naqi Vaziri plus tard, lui fait découvrir le célèbre Ruhollah Khaleghi.

Banan rejoint l'Association nationale de la musique iranienne en 1942, et est apparu à la radio nationale iranienne la même année. Il a ensuite rejoint l'orchestre de l'éminent pianiste Javad Maroufi, devenant le chanteur.

En 1957 ou 1958 (1336 AH), Banan perd l'usage de l'œil droit à la suite d'un accident de voiture.

Il est décédé le jeudi 27 février 1986 (8 Esfand 1364 AH) à l'hôpital lranmehr Gholhak de Téhéran.

Il est encore admiré de nos jours par les amateurs de musique traditionnelle persane.

Liens externes[modifier | modifier le code]