Ghetto de Rome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Synagogue du ghetto de Rome

Le Ghetto de Rome, quartier de la ville habité par les juifs, serait le plus vieux ghetto du monde, après le ghetto de Venise.

Histoire du ghetto[modifier | modifier le code]

  • En 1555, le Pape Paul IV avec la bulle Cum nimis absurdum, révoque tous les droits concédés aux Juifs et ordonne la création du ghetto.
  • Le Pape Sixte V révoque quelques restrictions et autorise une extension du ghetto sur trois hectares.
  • Sous le Pape Léon XII, le ghetto est agrandi.
  • Après un démantèlement initial en 1846, le Pape Pie IX oblige les Juifs à rentrer au Ghetto jusqu'à son abolition définitive en 1870. La Grande synagogue de Rome fut ensuite construite à partir de 1901 à l'emplacement de l'ancienne synagogue du ghetto et domine le quartier du ghetto.
Plaque commémorative de la déportation du 16 octobre 1943

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Abraham Berliner, Storia degli ebrei di Roma: dall'antichità allo smantellamento del ghetto, Milano, Bompiani, 2000 (ISBN 8-8452-9027-1)
  • (fr) Giacomo Debenedetti, 16 octobre 1943, Allia, 2001
  • (it) Renzo De Felice, Storia degli ebrei italiani sotto il fascismo, Mondadori, Milano, 1977
  • (it) Amos Luzzatto, « Il rinnovamento culturale dell’ebraismo italiano tra le due guerre », in David Bidussa, Amos Luzzatto, Gadi Luzzatto Voghera, Oltre il Ghetto : Momenti e figure della cultura ebraica in Italia tra l’Unità e il fascismo, Morcelliana, Brescia 1992
  • (fr) Marie-Anne Matard-Bonucci, L'Italie fasciste et la persécution des Juifs, Perrin, 2007
  • (fr) Pierre Milza, avec Serge Berstein, L'Italie fasciste, Armand Colin, 1970
  • (it) Liliana Picciotto Fargion, Il Libro della memoria : Gli Ebrei deportati dall'Italia (1943-1945), Mursia, Milano, 1991

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :