Ghardimaou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ghardimaou
Gare de Ghardimaou
Gare de Ghardimaou
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Jendouba
Délégation(s) Ghardimaou
Maire Mohamed Kahleni[1]
Code postal 8160
Démographie
Population 19 688 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 36° 26′ 55″ N 8° 26′ 19″ E / 36.448628, 8.43853 ()36° 26′ 55″ Nord 8° 26′ 19″ Est / 36.448628, 8.43853 ()  
Altitude 200 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Ghardimaou

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Ghardimaou

Ghardimaou (غار الدماء) est une ville du nord-ouest de la Tunisie située à 182 kilomètres de Tunis.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Jendouba, elle est le chef-lieu d'une délégation comptant 67 955 habitants en 2004[3] et constitue une municipalité comptant 19 688 habitants en 2004[2].

Située à l'extrémité de l'une des premières lignes ferroviaires construites en Tunisie, en 1878, elle est la dernière ville de la vallée de la Medjerda avant de rejoindre l'Algérie, distante de seize kilomètres. La ville est quotidiennement connectée par le train à Souk Ahras en Algérie.

Un musée de la « mémoire commune tuniso-algérienne » est inauguré en 2005 afin de retracer le combat national pour l'indépendance des deux pays. Pendant la guerre d'Algérie, la ville est ainsi une base arrière de l'Armée de libération nationale, dite « armée des frontières ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 19 octobre 2012 portant dissolution du conseil municipal de Ghardimaou du gouvernorat de Jendouba et désignation d'une délégation spéciale, Journal officiel de la République tunisienne, n°85, 26 octobre 2012, p. 2644
  2. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)
  3. (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)