Get Your Number

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Get Your Number

Single de Mariah Carey
extrait de l'album The Emancipation of Mimi
Face B Shake It Off
Sortie 3 octobre 2005
Enregistré 2004
Durée 3:15
Genre R&B, Pop, dance
Format CD Single
Auteur Mariah Carey
Jermaine Dupri
J. Phillips
Johntà Austin
S. Jolley
Bryan Michael Cox
T. Swain
A. Ingram
Producteur Mariah Carey
Jermaine Dupri
LRoc
Label Island Def Jam

Singles de Mariah Carey

Get Your Number est une chanson de l'artiste américaine Mariah Carey. Elle est écrite par Carey, Jermaine Dupri, Johntà Austin et Bryan Michael Cox et produite par Carey, Dupri et LRoc. Elle est le troisième single de son dixième album studio intitulé The Emancipation of Mimi. Elle est construite sur un échantillon de la chanson Just an Illusion du groupe Imagination et à cause du droit d'auteur, les noms des auteurs-compositeurs doivent figurer sur les crédits de Get Your Number. Les paroles décrivent une personne qui demande avec insistance le numéro de téléphone de quelqu'un d'autre dans une discothèque.

La chanson reçoit des avis mitigés lors de sa sortie. Certains louent l'utilisation de l'échantillon, la production et les paroles alors que d'autres les critiquent. Get Your Number est le troisième single de l'album en Europe mais il sort dans certains pays en double face A avec Shake It Off. Elle connaît le succès dans certains pays et atteint le top 10 en Finlande, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. La chanson paraît en single dans la région australasienne début 2006, en tant que cinquième single de l'album, où elle atteint le top 20 en Australie et la 34e place en Nouvelle-Zélande.

Le clip est réalisé par Jake Nava qui a auparavant filmé celui de Shake It Off. Il tourne à Los Angeles les 1er et 2 septembre 2005. Jermaine Dupri joue le rôle de l'artiste secondaire du clip tandis que Michael Ealy interprète l'homme qui attire Carey. L'action se déroule principalement dans une discothèque où Carey glisse les chiffres de son numéro un par un à un inconnu. Tout au long du clip, on la voit dans différentes pièces avec plusieurs vêtements. Dupri, quant à lui, joue le rôle d'un homme qui reçoit les numéros de trois filles dans la discothèque.

Genèse[modifier | modifier le code]

En 2001, Carey souffre de problèmes personnels et doit abandonner toute promotion pour son album Glitter et le film du même nom[1],[2]. Alors qu'elle est hospitalisée pour raison de fatigue, le film reçoit des critiques acerbes tout comme la bande originale et est un échec commercial[3],[2]. Suite à son absence auprès du grand public et l'annulation de sa promotion pour le film et le concert, son contrat de cent millions de dollars avec Virgin Records est ramené à cinquante[4],[5]. Après cela, Carey achève son contrat avec le label et commence à travailler sur l'album qui doit être son retour à la scène : Charmbracelet[1],[3]. Même s'il porte une attention médiatique sur le retour de Carey à la musique et son contrat avec Island Records, il n'atteint pas les ventes qu'elle a connu dans les années 1990 mais s'écoule tout de même à cinq millions d'exemplaires[6],[2]. Après être partie en tournée, elle commence à travailler sur un album intitulé The Emancipation of Mimi[7].

Développement[modifier | modifier le code]

En novembre 2004, Carey a déjà enregistré plusieurs chansons pour son dixième album studio intitulé The Emancipation of Mimi[8]. Lorsqu'elle s'entretient avec L.A. Reid, celui-ci lui suggère de produire quelques bons singles pour que le projet tienne dans le commerce[8]. Il s'appuie sur le fait qu'elle a écrit quelques tubes avec Jermaine Dupri pour la pousser à aller le rejoindre à Atlanta. Lors d'une interview avec MTV, elle reparle de cet entretien : « L.A. m'a dit, « Jermaine Dupri et toi faites quelque chose de magique ensemble, pourquoi n'irais-tu pas en studio avec lui ? » J'ai répondu : « J'adore Jermaine, il est libre ? Je sais qu'il fait beaucoup de choses, avec Usher, tout ça... ». Mais Jermaine a dit : « OK, viens[8] » ». Durant ces deux jours, le duo écrit et produit trois et même quatre singles éventuels avec parmi eux, Shake It Off et Get Your Number[8]. À ce moment-là, Carey et son label décide de changer le premier single, qui devait être Say Somethin', au profit de Shake It Off. En effet, lorsqu'elle a entendu le morceau, elle s'est dit : « C'est ma chanson préférée » et décide de la choisir comme premier single[8].

Lors de l'un de ses derniers entretiens avec Reid, elle décide de retourner à Atlanta, dans l'espoir d'écrire d'autres belles chansons[8]. Lors du second voyage, Dupri et elle écrivent deux dernières chansons et l'ajoutent à l'album, il s'agit de We Belong Together et It's Like That. Elle dit : « OK, nous aimons Shake It Off. Nous ne savons pas comment nous pourrions faire mieux, alors essayons. Il se trouve que It's Like That peut être le meilleur coup de fouet pour l'album et que We Belong Together est la meilleure chanson[8] ». Après avoir écouté les deux dernières pistes qu'ils ont composées, Carey et son label choisissent It's Like That à l'unanimité comme premier single même si Carey aurait préféré que ce soit Shake It Off[8]. Carey raconte son voyage à Atlanta : « Je lui étais si reconnaissante à mon arrivée. Je lui ai dit que nous avions écrit la plupart de mes chansons favorites sur l'album. Je suis tellement fière de Jermaine – il est tellement concentré, et il sait ce qu'il faut faire. Vous ne pouvez jamais assez remercier son talent[8] ».

Musique et paroles[modifier | modifier le code]

Get Your Number est une chanson de trois minutes et quinze secondes qui s'inspire de la pop et du R&B[9]. Écrite par Carey, Jermaine Dupri et Johntà Austin puis produite par LRoc, la chanson reprend Just an Illusion du groupe Imagination[10], et utilise des « synthétiseurs style années 80 » en harmonie avec d'autres instruments informatisés[11],[12]. À cause de l'échantillon, John Phillips, Steve Jolley, Tony Swain et Ashley Ingram font partie des paroliers de Get Your Number. Dans la chanson, Dupri ajoute quelques ad-libs et chante une partie du refrain, ce qui lui vaut le statut d'artiste secondaire. Outre Dupri, Trey Lorenz, un vieil ami de Carey, fait les chœurs dans la chanson. Selon la partition musicale publiée par Musicnotes.com d'Alfred Music Publishing, la chanson a une mesure en 4/4 et un tempo modéré de 126 pulsations par minute[13]. La chanson est composée dans la tonalité de Fa mineur et la gamme vocale de Carey s'étend des notes Si3 à La5[13]. La chanson est écrite d'un point de vue féminin et parle d'une fille qui demande le numéro d'un homme dans une discothèque[14]. Lors d'une interview avec MTV, Carey parle des paroles en disant que Dupri « voulait absolument que cela vienne d'une fille qui demanderait le numéro d'un gars. En toute honnêteté, cela ne me ressemblera jamais[14] ». Carey interprète quelques passages en rap, notamment quand elle dit : « I got a big bad house / With a sick hot tub / We can watch a flat screen / While the bubbles filling up[Notes 1],[11] ». Selon Jozen Cummings de PopMatters, la voix de Carey et les paroles rendent la chanson « amusante et comique[11] ».

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Get Your Number reçoit généralement des critiques mitigées. Beaucoup complimentent l'usage de la mélodie de Just an Illusion cependant, d'autres critiquent les paroles et les couplets de Dupri. Caroline Sullivan de The Guardian choisit Stay the Night et Get Your Number comme étant « les premières pistes de Mariah depuis des années que je n'aurais pas à acheter pour les réécouter[15] ». Barry Walters de Rolling Stone critique la production de la chanson mais complimente sa performance vocale en écrivant : « la voix élaborée de Carey trouve une balance agréable[10] ». Jozen Cummings de PopMatters trouve que les couplets de Dupri sont des « nasillements de gangster ennuyeux » et trouve également la production « ennuyeuse[11] ». Todd Burns de Stylus Magazine trouve que le duo est « raté » et écrit : « Carey doit mettre toute son énergie pour se sauver des machinations de Dupri. Cela prend à peine place, malgré toutes les tentatives de Dupri à ressembler à Lil' Jon et Pharrell Williams[12] ». Sal Cinquemani de Slant Magazine considère Get Your Number comme « un hymne estival[16] » tandis que Michael Paoletta de Billboard la trouve « entraînante et stupide[17] ». Jim Abbott d'Orlando Sentinel trouve la piste « sexy et séduisante » tandis qu'un journaliste de Newsweek déclare que c'est une chanson qui « marche[18],[19] ». Un journaliste du Parisien trouve qu'avec l'échantillon, la chanson « se révèle jubilatoire[20] ».

Commercial[modifier | modifier le code]

Évolution de Get Your Number dans le hit-parade néerlandais.

En Europe et Asie, Get Your Number est le troisième single de The Emancipation of Mimi alors qu'il en est le cinquième en Australasie[21]. Au Royaume-Uni, elle sort en double face A avec Shake It Off, le single qui sort aux États-Unis à ce moment là[22]. En Australie, Get Your Number entre à la 19e place dans la semaine du 12 mars 2006. Elle en ressort au bout de dix semaines[21]. Dans le hit-parade autrichien, elle arrive en 41e position et reste onze semaines[23]. Dans les territoires flamand et wallon, Get Your Number atteint les 25e et 18e places en restant quatorze et treize semaines dans les classements[24],[25]. La chanson entre en cinquième position du hit-parade finlandais le 12 octobre 2005. La semaine suivante, elle arrive en troisième position avant de sortir du classement deux semaines plus tard[26]. Dans le hit-parade néerlandais, elle débute en dixième place le 15 novembre 2005 et passe douze semaines dans le hit-parade[27]. En Nouvelle-Zélande et en Suède, Get Your Number n'a pas beaucoup de succès. Elle atteint les 34e et 49e places et ne reste que trois semaines au maximum[28],[29]. En Suisse, la chanson entre à la quatorzième position et passe 21 semaines dans le classement[30]. Dans le hit-parade britannique, la chanson débute à la neuvième place le 15 octobre 2005[22], elle redescend en dixième position la semaine suivante et passe huit semaines dans le classement[31].

Clip[modifier | modifier le code]

Le clip est réalisé par Jake Nava, celui qui a aussi réalisé le clip de Shake It Off[32]. Il est filmé à Los Angeles les 1er et 2 septembre 2005 avec Jermaine Dupri comme artiste secondaire et Michael Ealy dans le rôle de l'amant de Carey[32]. Le décor principal se situe dans une discothèque où Carey glisse son numéro à un homme. On voit Carey dans plusieurs pièces avec plusieurs vêtements et tout particulièrement une combinaison en latex jaune. Dupri fait son apparition dans le rôle d'un homme qui reçoit les numéros de trois filles. La vidéo commence quand Carey entre dans une discothèque habillée d'une combinaison en latex jaune et d'un collier en or. Alors que la musique commence, on la voit devant un gros téléphone rouge. Puis Dupri s'avance dans la discothèque vers des filles et Carey passe le numéro « 5 » à Ealy sur une carte tout en lui faisant un clin d'œil.

On voit ensuite Carey dans sa combinaison devant le téléphone rouge avant que la piste de danse se transforme en table de poker où Ealy révèle les trois numéros « 556 ». Il collecte ainsi quatre des sept chiffres du numéro de téléphone de Carey. La scène suivante montre cette dernière allongée sur un large canapé rose dans une pièce vide où elle porte uniquement une veste blanche et des talons aiguilles. Lorsque la chanson atteint le pont, on voit Carey dans la pièce principale de la discothèque donner le numéro « 4 » à l'homme. Puis on voit encore Carey dans sa combinaison : elle marche cette fois-ci le long d'une petite allée et glisse un deuxième numéro « 4 » dans la poche de l'homme avant d'entrer dans la discothèque avec d'autres personnes. Tandis que la vidéo approche de la fin, on voit le numéro « 555-6464 » sur le canapé rose tandis que Carey s'assied dessus, aux côtés d'Ealy qui la contemple. La vidéo se termine lorsqu'Ealy se rapproche lentement d'elle tandis qu'elle sourit à la caméra.

Versions[modifier | modifier le code]

CD single européen[33]
  1. Get Your Number
  2. Shake It Off (Remix featuring Jay-Z and Young Jeezy)
CD maxi single européen[34]
  1. Get Your Number
  2. We Belong Together (Atlantic Soul Radio Edit)
CD single britannique[35]
  1. Get Your Number
  2. Shake It Off
CD maxi single australien/européen[36]
  1. Get Your Number
  2. We Belong Together (Atlantic Soul Radio Edit)
  3. Secret Love
  4. Get Your Number (Video)
CD maxi single britannique[37]
  1. Get Your Number
  2. Shake It Off
  3. Secret Love

Crédits[modifier | modifier le code]

Crédits issus de l'album The Emancipation of Mimi[38]

  • Mariah Carey – écriture, production, chant
  • Jermaine Dupri – écriture, production, chant
  • Johntà Austin – écriture
  • Ashley Ingram – écriture
  • John Phillips – écriture
  • Steve Jolley – écriture
  • Tony Swain – écriture
  • Phil Tan – mixage audio
  • Herb Power – mastering
  • Brian Frye – ingénieur
  • John Horesco – ingénieur
  • Trey Lorenz – chœurs

Classements[modifier | modifier le code]

Classement par pays
Pays Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[39] 27
Drapeau de l'Australie Australie[21] 19
Drapeau de l'Autriche Autriche[23] 41
Drapeau de la Belgique Belgique (NL)[24] 25
Drapeau de la Belgique Belgique (Fr)[25] 18
Drapeau de la Finlande Finlande[26] 3
Drapeau de l'Irlande Irlande[40] 15
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[28] 34
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[27] 10
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[22] 9
Drapeau de la Suède Suède[29] 49
Drapeau de la Suisse Suisse[30] 14
Classement annuel
Pays Position Année Période
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[41] 77 2005 2004-2005

Historique des sorties[modifier | modifier le code]

Pays Format Date
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[42] CD single 3 octobre 2005
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[43] Téléchargement légal 28 octobre 2005
Drapeau de l'Australie Australie[44]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[45]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[46]
Drapeau de la France France[47] CD single 4 novembre 2005

Compléments[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce qui signifie : « J'ai une grande maison moche / Avec une baignoire très chaude / Nous pouvons regarder un écran plat / Tandis que les bulles se remplissent ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Steven Otfinoski 2007, p. 35
  2. a, b et c Jessie Carney Smith 2010, p. 243
  3. a et b Jacqueline Reid-Walsh 2010, p. 216
  4. (en) « EMI drops Mariah Carey », sur BBC,‎ 23 janvier 2002 (consulté le 5 octobre 2011)
  5. (en) Zwecker, « Mariah carries on with record deal, recovery », Chicago Sun-Times,‎ 8 janvier 2002 (lire en ligne)
  6. (en) Joan Anderman, « Carey, On! », The Boston Globe,‎ 5 février 2006 (ISSN 0743-1791, lire en ligne)
  7. (en) Andre Meyer, « Carey On », sur CBC,‎ 13 décembre 2005 (consulté le 5 octobre 2011)
  8. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Jennifer Vineyard, « Road To The Grammys: The Story Behind Mariah Carey's 'We Belong Together' », sur MTV,‎ 30 janvier 2006 (consulté le 6 octobre 2011)
  9. (en) Mario Tarradell, « Mariah Carey At The American Airlines Center », The Dallas Morning News,‎ 15 septembre 2006 (lire en ligne)
  10. a et b (en) Barry Walters, « Mariah Carey: The Emancipation of Mimi », Rolling Stone,‎ 21 avril 2005 (lire en ligne)
  11. a, b, c et d (en) Jozen Cummings, « Mariah Carey: The Emancipation of Mimi », sur PopMatters,‎ 9 août 2005 (consulté le 9 octobre 2011)
  12. a et b (en) Todd Burns, « Mariah Carey: The Emancipation of Mimi », sur Stylus Magazine,‎ 14 avril 2005 (consulté le 9 octobre 2011)
  13. a et b Mariah Carey - Get Your Number - Digital Sheet Music. Musicnotes.com. Alfred Music Publishing.
  14. a et b (en) James Humfrey, « Mariah Carey Gives Out Her Number! », sur MTV,‎ 1 août 2006 (consulté le 9 octobre 2011)
  15. (en) Caroline Sullivan, « Mariah Carey, The Emancipation of Mimi », The Guardian,‎ 1er avril 2005 (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  16. (en) Sal Cinquemani, « Mariah Carey: The Emancipation of Mimi », sur Slant Magazine,‎ 5 avril 2005 (consulté le 9 octobre 2011)
  17. (en) Michael Paoletta, « Essential Reviews », Billboard, vol. 117, no 16,‎ 16 avril 2005 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  18. (en) Jim Abbott, « Carey Might Need a Break but This Album Isn't It », Orlando Sentinel,‎ 22 avril 2005 (ISSN 0744-6055, lire en ligne)
  19. (en) Lorraine Ali, « Emancipation Proclamation », Newsweek,‎ 27 avril 2005 (lire en ligne)
  20. « « The Emancipation of Mimi » : rythmé *** », Le Parisien,‎ 4 avril 2005 (ISSN 1161-5435, lire en ligne)
  21. a, b et c (en) « Mariah Carey - Get Your Number (song) », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 6 octobre 2011)
  22. a, b et c (en) « Top 40 Official UK Singles Archive », sur The Official Charts Company (consulté le 6 octobre 2011)
  23. a et b (de) « Mariah Carey - Get Your Number (song) », sur Ö3 Austria Top 40 (consulté le 6 octobre 2011)
  24. a et b (nl) « Mariah Carey - Get Your Number (nummer) », sur Ultratop (consulté le 6 octobre 2011)
  25. a et b (fr) « Mariah Carey - Get Your Number (chanson) », sur Ultratop (consulté le 6 octobre 2011)
  26. a et b (en) « Mariah Carey - Get Your Number (song) », sur YLE (consulté le 6 octobre 2011)
  27. a et b (nl) « Mariah Carey - Get Your Number (nummer) », sur Dutch Top 40 (consulté le 6 octobre 2011)
  28. a et b (en) « Mariah Carey - Get Your Number (song) », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 6 octobre 2011)
  29. a et b (en) « Mariah Carey - Get Your Number (song) », sur Sverigetopplistan (consulté le 6 octobre 2011)
  30. a et b (de) « Mariah Carey - Get Your Number (song) », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 6 octobre 2011)
  31. (en) « Chart Stats - Mariah Carey - Get Your Number », sur The Official Charts Company (consulté le 6 octobre 2011)
  32. a et b (en) Jennifer Vineyard, « For The Record: Quick News On Snoop Dogg, Mariah Carey, Andre 3000, Ashlee Simpson, Dillinger Escape Plan & More », sur MTV,‎ 31 août 2006 (consulté le 9 octobre 2011)
  33. (2005). Crédits du single Get Your Number par Mariah Carey. Island Records. (657941-6)
  34. (2005). Crédits du single Get Your Number par Mariah Carey. Island Records. (657531-6)
  35. (2005). Crédits du single Get Your Number par Mariah Carey. Island Records. (TK5868-6)
  36. (2005). Crédits du single Get Your Number par Mariah Carey. Island Records. (395841-6)
  37. (2005). Crédits du single Get Your Number par Mariah Carey. Island Records. (6-54-6454)
  38. Mariah Carey (2005). Crédits de The Emancipation of Mimi: Ultra Platinum Edition. Island Records
  39. (de) « Chartverfolgung > Marey Carey > Single », sur Media Control Charts (consulté le 6 octobre 2011)
  40. (en) « The Irish Charts - All there is to know », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 6 octobre 2011)
  41. (nl) « Jaaroverzichten - Single 2006 », sur Dutch Top 40 (consulté le 22 octobre 2011)
  42. (en) « Get Your Number/Shake It Off [Single, Enhanced, Maxi] », sur Amazon.com (consulté le 1 novembre 2011)
  43. (de) « Get Your Number - EP », sur iTunes (consulté le 1 novembre 2011)
  44. (en) « Get Your Number - EP », sur iTunes (consulté le 1 novembre 2011)
  45. (en) « Get Your Number - EP », sur iTunes (consulté le 1 novembre 2011)
  46. (nl) « Get Your Number - EP », sur iTunes (consulté le 1 novembre 2011)
  47. (fr) « Get Your Number / Shake It Off Pt 2 [CD single, Bonus, Single Maxi, Import] », sur Amazon.fr (consulté le 1 novembre 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Steven Otfinoski, Latinos in the arts,‎ 2007 (ISBN 978-0-816-06394-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Jacqueline Reid Walsh, Girl Culture: Studying girl culture : a readers' guide Volume 1 de Girl Culture: An Encyclopedia,‎ 2010 (ISBN 0-313-33909-0) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Jessie Carney Smith, Encyclopedia of African American Popular Culture,‎ 2010 (ISBN 978-0-313-35796-1) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article