Get Rich or Die Tryin'

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Get Rich or Die Tryin' (film, 2005).

Get Rich or Die Tryin'

Album de 50 Cent
Sortie Drapeau : États-Unis 6 février 2003
Enregistré 20022003
Durée 69:39
Genre Rap East Coast, rap hardcore, gangsta rap
Producteur Dr. Dre (prod. exéc.), Eminem (prod. exéc.), Sean Blaze, Darrell Branch, Dirty Swift, DJ Rad, Terence Dudley, Mike Elizondo, John « J-Praize » Freeman, Megahertz, Denaun Porter, Red Spyda, Reef, Rockwilder, Sha Money XL
Label Shady, Aftermath, Interscope

Albums de 50 Cent

Singles

  1. In da Club
    Sortie : 7 janvier 2003
  2. 21 Questions
    Sortie : 29 avril 2003
  3. P.I.M.P.
    Sortie : 12 août 2003
  4. If I Can't
    Sortie : 16 septembre 2003

Get Rich or Die Tryin'

Score cumulé
Site Note
Metacritic 73/100[1]
Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 4 étoiles sur 5[2]
HipHopDX 4 étoiles sur 5[3]
Pitchfork Media 7/10[4]
RapReviews 8,5/10[5]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5[6]
Sputnikmusic 4 étoiles sur 5[7]

Get Rich or Die Tryin' est le premier album studio officiel de 50 Cent, sorti le 6 février 2003.

Produit par Eminem et Dr. Dre, cet opus va va faire connaître l'artiste bien au-delà du milieu du rap. De nombreux titres qui y sont inclus ont connu un grand succès comme In da Club, titre phare de l'album. À l'origine c'est Wanksta (bande originale de 8 Mile) qui aura préparé l'arrivée du CD aux États-Unis avant sa sortie en février 2003. De nombreux singles suivront, comme P.I.M.P. (repris avec Snoop Dogg, Young Buck et Lloyd Banks), 21 Questions ou encore If I Can't.

Get Rich or Die Tryin' s'est écoulé a 8 millions d'exemplaires aux États-Unis et a été certifié 6x platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) le 9 décembre 2003[8]. Il s'est vendu à 15 millions d'exemplaires dans le monde et reste à ce jour le plus gros succès commercial de 50 Cent.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Contient un (des) sample(s) de[9] Durée
1. Intro 0:06
2. What Up Gangsta (Produit Rob « Reef » Tewlow) Curtis Jackson, Rob Tewlow Long Live the Kane de Big Daddy Kane 2:59
3. Patiently Waiting (featuring Eminem – Produit par Eminem) Jackson, Marshall Mathers, Luis Resto, Mike Elizondo Gin and Juice de Snoop Dogg featuring Daz Dillinger 4:48
4. Many Men (Wish Death) (Produit par Darrell « Digga » Branch, Eminem et Luis Resto) Jackson, Darrell Branch, Resto Out of the Picture de Tavares 4:16
5. In da Club (Produit Dr. Dre et Elizondo) Jackson, Andre Young, Elizondo 3:13
6. High All the Time (Produit par DJ Rad, Eminem et Sha Money XL) Jackson, Mathers, Michael Clervoix, Conrad Almonacy, Resto Ready or Not Here I Come (Can't Hide From Love) des Delfonics
(If Loving You Is Wrong) I Don't Want to Be Right de Bobby Bland
4:29
7. Heat (Produit par Dr. Dre) Jackson, Young, Tommy Coster, Elizondo 4:14
8. If I Can't (Produit par Dr. Dre et Elizondo) Jackson, Young, Elizondo Peter Piper de Run–DMC 3:16
9. Blood Hound (featuring Young Buck of G-Unit – Produit par Sean Blaze) Jackson, Sean Henderson, David Brown 4:00
10. Back Down (Produit par Dr. Dre) Jackson, Young, Ron Feemster, Elizondo 4:03
11. P.I.M.P. (Produit par Mr. Porter) Jackson, Denaun Porter 4:09
12. Like My Style (featuring Tony Yayo of G-Unit – Produit par Rockwilder) Jackson, Marvin Bernard, Dana Stinson Rotten Apple de 50 Cent 3:13
13. Poor Lil Rich (Produit par Sha Money XL et Eminem) Jackson, Clervoix Your Life's on the Line de 50 Cent 3:19
14. 21 Questions (featuring Nate Dogg – Produit par Dirty Swif) Jackson, Kevin Risto It's Only Love Doing Its Thing de Barry White 3:44
15. Don't Push Me (featuring Lloyd Banks of G-Unit et Eminem – Produit par Eminem) Jackson, Mathers, Christopher Lloyd, Resto 4:08
16. Gotta Make It to Heaven (Produit par Megahertz) Jackson, Dorsey Wesley Peace and Love (Amani Na Mapenzi): Movement IV (Encounter) de Mandrill 4:01
Titres bonus[10]
No Titre Auteur(s) Durée
17. Wanksta (Produit par John « J-Praize » Freeman) Jackson, John Freeman, Clervoix 3:39
18. U Not like Me (Produit par Red Spyda) Jackson, Andy Thelusma 4:15
19. Life's on the Line (Produit par Terence Dudley) Jackson, Dudley 3:38
Titres bonus réédition[11]
No Titre Auteur(s) Durée
20. P.I.M.P. (Remix) (featuring Snoop Dogg, Lloyd Banks et Young Buck) Jackson, Porter 4:49
Titres bonus édition Japon[12]
No Titre Auteur(s) Durée
20. In da Club (Instrumental) Jackson, Young, Elizondo 3:47
21. Soldier (Freestyle) (featuring G-Unit) Mathers, Resto 3:44
Titres bonus édition limitée Europe[13]
No Titre Auteur(s) Durée
20. In da Club (Acapella) Jackson, Young, Elizondo 3:00

Clips[modifier | modifier le code]

  1. In da Club
  2. P.I.M.P. (G-Unit Remix) (featuring Snoop Dogg, Lloyd Banks et Young Buck)
  3. 21 Questions (featuring Nate Dogg)
  4. Many Men (Wish Death)
  5. Heat (2 versions)
  6. If I Can't
  7. Back Down
  8. Wanksta
  9. Life's on the Lines

Classements[modifier | modifier le code]

Positions[modifier | modifier le code]

Classements (2003)[14] Meilleure
Position
Drapeau de l'Australie Australie - ARIA Charts[14] 4
Drapeau de l'Autriche Autriche - IFPI[14] 16
Drapeau de la Belgique Région flamande - Ultratop[14] 3
Drapeau de la Belgique Région wallonne - Ultratop[14] 14
Drapeau du Canada Canadian Albums Chart[15] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas - MegaCharts[14] 5
Drapeau du Danemark Danemark[14] 6
Drapeau de la Finlande Finlande[14] 11
Drapeau de la France France[14] 12
Drapeau de la Hongrie Hongrie - Mahasz 17
Drapeau de l'Italie Italie[14] 13
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - RIANZ[14] 3
Drapeau de la Norvège Norvège[14] 5
Drapeau de la Suède Suède - Sverigetopplistan[14] 8
Drapeau de la Suisse Swiss Music Charts[14] 8
Drapeau du Royaume-Uni UK Albums Chart 2
Drapeau des États-Unis Billboard 200[15] 1
Drapeau des États-Unis Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums[15] 1

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Disque d'or Or 100 000
Drapeau des États-Unis États-Unis 6xDisque de platine Platine[8] 100 000
Drapeau du Japon Japon Disque d'or Or[16] 100 000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Review », Metacritic (consulté le 4 décembre 2014)
  2. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Review », Allmusic (consulté le 4 décembre 2014)
  3. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Review », HipHopDX (consulté le 4 décembre 2014)
  4. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Review », Pitchfork Media (consulté le 4 décembre 2014)
  5. (en) « 50 Cent :: Get Rich or Die Tryin' :: Label: Shady/Aftermath/Interscope Records », RapReviews (consulté le 4 décembre 2014)
  6. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Review », Rolling Stone (consulté le 4 décembre 2014)
  7. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Review », Sputnikmusic (consulté le 4 décembre 2014)
  8. a et b (en) 50 Cent Get Rich or Die Tryin', RIAA (consulté le 4 décembre 2014)
  9. (en) « Tracks sampled by 50 Cent », Who Sampled (consulté le 4 décembre 2014)
  10. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' », Discogs (consulté le 4 décembre 2014)
  11. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Reissue », Discogs (consulté le 4 décembre 2014)
  12. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Japan Edition », Discogs (consulté le 4 décembre 2014)
  13. (en) « 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Limited Edition Europe », Discogs (consulté le 4 décembre 2014)
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) Steffen Hung, « 50 Cent - Get Rich Or Die Tryin' », swisscharts.com (consulté le 23 septembre 2009)
  15. a, b et c (en) 50 Cent Get Rich or Die Tryin' Awards, Allmusic (consulté le 4 décembre 2014)
  16. (ja) « ゴールド等認定作品一覧 2003年1月~7月 », RIAJ,‎ 10 août 2003 (consulté le 13 novembre 2010)