Gestion immobilière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La gestion immobilière est la gestion appliquée aux immeubles, qu'ils soient résidentiels, commerciaux ou industriels. Cette gestion est grandement comparable à celle qui se pratique dans les autres domaines des affaires (voir gestion, management).

La gestion locative[modifier | modifier le code]

Consistant à confier la prise en charge de son bien immobilier à un intervenant extérieur (comme un administrateur de biens), la gestion immobilière locative concerne notamment la gestion du loyer, de recherche de locataires, le traitement des papiers administratifs et la gestion des conflits[1].

En plus de faire gagner du temps au propriétaire, le marché immobilier nécessite des connaissances sur le marché local, d'ordre juridique ou administratif que le propriétaire n'a pas forcément.

Cette gestion à un coût situé généralement entre 1 et 5% du montant du loyer du bien loué et permet de s'affranchir de toutes les démarches liées à la mise en location d'un bien immobilier [2]:

  • gestion administrative (trouver le locataire, contrats, litiges, rédaction du bail, etc)
  • gestion technique (travaux, entretien, état des lieux, etc)
  • gestion financière (encaissement des loyers, comptabilité, conseils fiscaux)

La réglementation[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

La loi du 2 janvier 1970 dite "loi Hoguet" règlemente l'activité d'administrateur de biens, gérant d'immeuble.

Elle institue les obligations suivantes:carte professionnelle, assurance de responsabilité, garantie financière.

États-Unis[modifier | modifier le code]

La plupart des États exigent que le gestionnaire immobilier soit un courtier immobilier licencié lorsqu'il perçoit des loyers, inscrit des propriétés à louer ou participe à la négociation des baux[3]. Un gestionnaire immobilier peut être un agent licencié mais généralement il sera requis de travailler sous le couvert d'un courtier licencié. La plupart des États disposent d'un système en ligne de vérification des licences pour toute personne détenant une licence d'agent ou de courtier immobilier. Quelques rares États, comme l'Idaho et le Maine, n'exigent pas de telle licences.

En général, les gestionnaires qui ne font que la gestion d'associations n'ont pas besoin d'une licence de courtier. Au Connecticut, cependant, une telle licence est exigée et d'autres États exigent que le gestionnaire d'association s'enregistre.


Canada[modifier | modifier le code]

La gestion immobilière se définit par un grand nombre d'activités qui ont trait à l'immobilier. La gestion immobilière dite classique est celle où le gestionnaire d'immeuble agit en tant que représentant du propriétaire du bien immeuble pour effectuer les activités de gestion. Le gestionnaire est alors impliqué au niveau du recouvrement des loyers, de l'entretien de l'immeuble, des appels de service, des documents contractuels, des baux, des rapports de gestion sur l'immeuble. Le cadre réglementaire change selon chaque province canadienne.

Titres professionnels[modifier | modifier le code]

L'association Building Owners & Managers Institute International (BOMI) décerne des titres qui certifient la formation acquise en gestion immobilière ainsi que l'Institute of Real Estate Management (IREM):

  • Real Property Administrator (RPA)
  • Certified Property Manager (CPM)
  • Facilities Management Administrator (FMA)
  • Systems Maintenance Administrator (SMA)
  • Systems Maintenance Technician (SMT)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]