Gestion de portefeuille de projets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La gestion de portefeuille projets est la discipline traitant des projets pris d'un point de vue global dans un but de sélection et d'arbitrage[1],[2]. Alors que la gestion de projet s'attache à « bien faire les projets » - domaine de l'opérationnel -, la gestion de portefeuille projets vise à « faire les bons projets » - domaine du décisionnel[3].

La gestion de portefeuille projets s'inspire des théories modernes de la gestion de portefeuille desquelles cependant elle diffère sur de nombreux points : liquidité des actifs[2],[4], utilisation de scoring dans l'évaluation des opportunités plutôt que de modèles mathématiques notamment.

Émergence de la gestion de portefeuille projets[modifier | modifier le code]

L'apparition de la gestion de portefeuille projet comme discipline véritablement distincte de la gestion de projet peut être datée approximativement du milieu des années 1990. En 1998, une publication par Cooper, Scott et Elko traitant de la gestion de portefeuille de nouveaux projets de produits semble en constituer un maillon clé[5]. La gestion de portefeuille de projet de produit est ensuite étendue progressivement aux autres types de projets, informatique notamment[4].

Ce développement plus rapide dans certaines fonctions de la gestion de portefeuille projet peut s'expliquer par la position dans la chaîne de valeur de l'entreprise. Le besoin d'un outil décisionnel et d'arbitrage dans des activités de soutien, souvent le cas d'une informatique interne, paraît moins immédiat que pour des activités en prise directe avec le marché qu'elles servent, par exemple un centre de développement produit[4].

La gestion de portefeuille projet est enfin largement postérieure à la discipline moderne de la gestion de projet qui date des années 1950. Pour autant, plutôt qu'une apparition brusque, il faut voir une évolution des pratiques et une lente cristallisation : consolidation projets/ressources/coûts, dépendance inter-projets, gestion de programme, etc. sont des pratiques utilisées couramment en gestion de projet bien avant l'apparition de la discipline de la gestion de portefeuille projets. srth

Définition[modifier | modifier le code]

La gestion de portefeuille projets est un processus décisionnel dans lequel la liste des projets actifs est constamment mise à jour et révisée. Durant ce processus de nouveaux projets sont évalués, sélectionnés et priorisés ; des projets existants sont maintenus, dépriorisés ou arrêtés ; et des ressources sont allouées ou désallouées des projets actifs[5].

La gestion de portefeuille de projets se caractérise par :

  • le caractère incertain d'information nécessaire à la décision, car portant sur des événements futurs ;
  • la composition nécessairement changeante du portefeuille compte tenu de l'évolution de l'information disponible et de l'environnement de l'entreprise ;
  • l'hétérogénéité du portefeuille où des projets matures sont en compétition avec des idées de projet et où la quantité et la qualité d'information disponible est très variable ;
  • une disponibilité des ressources limitées (faire tous les projets n'est pas possible) et une ré allocation des ressources parfois difficile (compétence, localisation, etc.) ;
  • un alignement avec la vision, la stratégie, les objectifs et la culture de l'entreprise, ainsi que le niveau de risque et de bénéfice que l'entreprise ou l'organisation est prête à accepter.

Métaphore boursière[modifier | modifier le code]

Chaque projet est considéré comme un investissement isolé dont il faut suivre de très près le « rendement », tout en tenant compte de la rentabilité de tout le portefeuille.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, « Gestion de portefeuille de projets », sur http://cigref.typepad.fr/, Cigref,‎ 2006 (consulté en mai 2009)
  2. a et b Observatoire Technologique, « Etudes & Gestion de Portefeuille de Projets Informatiques », Observatoire Technologique, CTI, Etat de Genève,‎ 2004 (consulté en mai 2010)
  3. Sébastien Pineau, « Définition du PMO dans une activité de management de projets », sur http://www.gestiondeprojet.lu, CITI / Centre de recherche Henri Tudor,‎ 2007 (consulté en mai 2009)
  4. a, b et c Collectif, « Gestion de portefeuille de projets », Cigref, op. cit. (), p. 13
  5. a et b (en) Robert G. Cooper et Scott J. Edgett, and Elko J. Kleinschmidt, Portfolio Management for New Products, Reading, Mass., Addison-Wesley,‎ 1998 (ISBN 978-0-201-32814-1, LCCN 97049937)