Gesca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gesca est une filiale de la Power Corporation du Canada. Elle est responsable de la publication de sept journaux québécois et ontariens. C'est l'une des plus grande entreprise de médias au Canada.

Activité[modifier | modifier le code]

Gesca est un groupe d'édition de la presse écrite, sous le contrôle par sa famille fondatrice Desmarais ultra-fédéraliste[Quoi ?]. Il couvre le territoire québécois et partiellement le territoire ontarien. Il a à son actif sept quotidiens dont Le Nouvelliste à Trois- Rivière, Le Soleil à Québec, La Presse à Montréal, La Voix de l'Est à Granby, Le Quotidien à Saguenay et La Tribune à Sherbrook. Cette filiale s’intéresse aussi a la presse internet d'où le lancement de La Presse+, le développement du site Cyberpresse et création par la suite de Technaute, MonToit, MonVolant, LaPresseAffaires et MonCinema spécialisés dans le cinéma et les affaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gesca est fondé par Arthur J. Nesbitt en 1925. Il a été inscrit au registre des entreprises du Québec, le 23 avril 1968, par Paul Desmarais(père), propriétaire du groupe Power corporation Canada[1].

En 1955, le groupe acquiert le journal La Tribune, fondé le 21 février 1910, par Jacob Nicol[2].

En 1968, le groupe fait plusieurs acquisitions, notamment le quotidien La Presse, fondé par William E. Blumhand, mais aussi La Voix de l'est, qui est édité quotidiennement depuis 1945 par Trans-Canada (filiale de Power Corporation)[3]. Enfin le groupe réalise également l'acquisition du quotidien Le Nouvelliste, édité par Paul Desmarais[4].

En 2000, le groupe acquiert le quotidien Le Soleil[5]. Le 31 octombre 2005, Le Nouvelliste passe au format tabloïd.

Liste des publications[modifier | modifier le code]

la presse, le journal de montreal, TVA, Radio Canada

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]