Gervais de Canterbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gervais de Canterbury (Gervasius Cantuariensis ou Gervasius Dorobornensis en latin, Gervase of Canterbury en anglais) est un moine et chroniqueur anglais du XIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gervais est né vers 1141, peut-être à Maidstone, dans le Kent. Il est ordonné moine en 1163 par Thomas Becket et entre au monastère Christ Church de Canterbury. Il fait partie de ceux qui enterrent Becket après son assassinat, en 1170.

Gervais occupe le poste de sacristain à Christ Church un certain temps durant les années 1190. Il semble être mort vers 1210.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Gervais est l'auteur d'une Chronica, précédée d'un Tractatus de Combustion et Reparatione Cantuariensis Ecclesiae, qui couvre la période 1100-1199. Il a également écrit une autre chronique, connue sous le titre de Gesta Regum, qui est jusqu'en 1199 une version abrégée de sa Chronica, puis un texte entièrement neuf à partir de cette date.

Il rédige aussi une Actus Pontificum Cantuariensis Ecclesia, histoire des archevêques de Cantorbéry depuis Augustin jusqu'à la mort de Hubert Walter (1205).

Également géographe, il est l'auteur d'une Mappa Mundi, où la topographie religieuse de l'Angleterre et du Sud de l'Écosse est très curieusement détaillée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]