Gertrude Elisabeth Mara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mara.
Gertrude Elisabeth Mara.
Portrait par Élisabeth Vigée Le Brun.

Gertrude Elisabeth Mara, née Schmeling le 23 février 1749 à Kassel[1] (Allemagne) et décédée le 20 janvier 1833 à Reval[1] (Russie), est une chanteuse d’opéra allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle épouse en 1774 le violoncelliste Johann Baptist Mara malgré l’opposition de Frédéric II de Prusse. Elle devient la rivale de Luisa Todi au Concert Spirituel en 1782. Elle chante également en Angleterre, où elle prête sa voix à des opéras populaires, notamment The Beggar’s Opera de John Gay et Johann Christoph Pepusch.

C’était une soprano brillante à la technique parfaite. Mais, actrice médiocre, elle préférait se produire au concert plutôt qu’au théâtre.

Elle a laissé l'image d'une prima donna caricaturale, odieuse, autoritaire et capricieuse, et qui collectionnait les aventures amoureuses.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 690