Gerry Geran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gerry Geran

alt=Description de l'image Gerry Geran.jpg.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né le 22 février 1895,
Holyoke (États-Unis)
Mort le Septembre 1981,
Brooklyn (États-Unis)
Joueur décédé
Position Centre
Tirait de la droite
A joué pour LNH
Wanderers de Montréal
Bruins de Boston
France
Club des Patineurs de Paris
Carrière pro. 19171927

George Pierce Geran, connu sous le nom de « Gerry »Geran (né le 22 février 1895 à Holyoke dans le Massachusetts aux États-Unis – mort en septembre 1981 à Brooklyn, New York, États-Unis), est un joueur professionnel de hockey sur glace américain[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

George Geran fait ses débuts dans le hockey sur glace en jouant au sein des Big Green du Dartmouth College[2]. Il rejoint la Ligue nationale de hockey lors de sa saison inaugurale en 1917-1918 et s'aligne avec les Wanderers de Montréal[3]. Il ne joue que quatre matchs dans la LNH cette saison : en effet, le 2 janvier 1918, l'Aréna de Montréal, qui héberge les Wanderers et les Canadiens de Montréal, est détruite suite à un incendie[4].

Il s'engage ensuite dans la marine américaine et rentre dans le Massachusetts. Il est affecté au dépôt de la marine à Charlestown, il y entraîne l'équipe de la Navy. Il part pour l'Europe pour les Jeux olympiques de 1920 où, avec l'équipe américaine il remporte le 29 avril 1920 une médaille d'argent[3]. En 1921, il rejoint la ville de Paris en France et joue au sein du Club des Patineurs de Paris où il est la vedette de l'équipe[3] au cours de la saison 1921-1922. Il remporte cette année le titre de champion de France[5] Il inscrit alors les deux tiers des buts inscrits par son équipe[3].

Geran quitte le club après un dernier match en novembre 1922[6]. Il retourne aux États-Unis et évolue pour les Unicorns de Boston dans l'USAHA[2]. En 1924, il devient gérant du Coliséum de Springfield[6], patinoire proche de sa ville natale avant de revenir à la LNH : lors de la saison 1925–1926, il joue pour les Bruins de Boston pendant une saison complète cette fois-ci (33 matchs). Lors de sa retraite de la LNH, outre ses 37 matchs, 5 buts et 6 points, il est également le dernier joueur des Wanderers encore en activité.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2].
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1915-1916 Big Green de Dartmouth Ivy League 6 1 0 1 12
1916-1917 Big Green de Dartmouth Ivy League
1917-1918 Wanderers de Montréal LNH 4 0 0 0 0
1917-1918 Boston Nawy Yard USLNH 11 7 0 7
1919-1920 Boston Shoes Trades USAHA
1919-1920 Équipe des États-Unis Jeux Olympiques 1 3 0 3
1920-1921 Boston Shoes Trades USAHA 6 3 0 3
1921-1922 Club des Patineurs de Paris France 8 88 0 88
1922-1923 Boston A.A. Unicorns USAHA 9 14 0 14 4 4 0 4
1923-1924 Boston A.A. Unicorns USAHA 10 9 0 9 3 3 1 4
1924-1925 Boston A.A. Unicorns USAHA 19 13 0 13 4 0 0 0 0
1925-1926 Bruins de Boston LNH 33 5 1 6 6
1926-1927 Saints de St-Paul AHA 12 1 1 2 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gerry Geran hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  2. a, b et c « Gerry Geran - Statistiques », sur www.nhl.com
  3. a, b, c et d Branchu 2007, p. 33
  4. « Arénas », sur le site historique des Canadiens de Montréal (consulté le 29 mai 2013).
  5. Marc Branchu, « Championnat de France 1921/22 », sur hockeyarchives
  6. a et b Branchu 2007, p. 34

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Branchu, Histoire du Hockey sur Glace en France, Alan Sutton, coll. « Mémoire du Sport »,‎ 2007, 221 p. (ISBN 9782849107195)