Germinal (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Germinal (homonymie).
Germinal
Image illustrative de l'article Germinal (frégate)

Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Commandé 17 août 1992
Lancement 14 mars 1993
Armé 17 mai 1994
Statut En service
Caractéristiques techniques
Type Frégate, classe Floréal
Longueur 93,5 m
Maître-bau 14 m
Tirant d'eau 4,40 m
Tirant d'air 33,40 m
Déplacement 2 600 - 2 950 t
Propulsion 4 diesels SEMT Pielstick 6-PA6-L280, 2 hélices
Puissance 8.800 ch (6 470 kW )
Vitesse 20 nœuds (37,04 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 1 hélicoptère Aérospatiale AS565 Panther
Rayon d'action 10 000 milles à 15 nœuds (18 520 km à 27,78 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 100 Hommes
  • 12 officiers
  • 49 officiers mariniers
  • 22 quartiers-maîtres et matelots
  • 17 hommes du détachement hélicoptère
Chantier naval Chantiers de l'Atlantique Saint-Nazaire
Port d'attache Fort-de-France Drapeau de la France France
Indicatif F735

Le Germinal (numéro de coque F.735) est une frégate française, sixième de la classe Floréal. La frégate Germinal est parrainée par la ville La Rochelle depuis le 20 mai 1994[1].

Armement[modifier | modifier le code]

Canon de 100 mm mod.68 sur le Lieutenant de vaisseau Lavallée.
Lance-leurres AMGL-1C Dagaie Mk 2 sur la frégate Surcouf.
Un lanceur SIMBAD sur un bâtiment de classe Mistral.

Électronique[modifier | modifier le code]

  • Un radar de veille combiné Thomson CSF Mars (DRBV.21A)
  • 1 radars de navigation Racal Decca 1229 (DRBN.34A)
  • 1 contrôle d'armes CSEE Najir
  • 1 système Syracuse 2
  • 1 × 10 lance leurres CSEE Dagaie Mk.2
  • 1 détecteur radar Thomson CSF ARBR.17
  • Système de télécommunications par satellite Inmarsat

Missions[modifier | modifier le code]

  • Permanence à la mer avec la capacité de surveiller, renseigner ou s'opposer à un perturbateur
  • Police de la navigation et surveillance des pêches en zone économique exclusive (ZEE)
  • Mise à terre d'éléments d'intervention
  • Évacuation de ressortissants

Missions opérationnelles[modifier | modifier le code]

En 1997, la frégate Germinal participe à l'opération Espadon, au Sierra Leone[2].

Au second semestre 2008, elle est affectée à la surveillance des côtes du Liban dans le cadre de la Finul maritime. Le 23 janvier 2009, l'État major des armées reprend le commandement de la frégate et annonce son envoi durant une quinzaine de jours au large des côtes de Gaza dans les eaux internationales pour une mission de lutte contre la contre-bande d'armes sans toutefois que celle-ci ne participe directement à des interventions conjointes avec la marine israélienne[3].

En 2014, elle participe à l'arrestation d'un go-fast qui transportait 595 kg de cocaïne[4].

Commandement[modifier | modifier le code]

  • Capitaine de frégate Patrick Giaume 8 juillet 1993
  • Capitaine de frégate Philippe Combes 1er septembre 1994
  • Capitaine de frégate Xavier Michel 8 septembre 1995
  • Capitaine de frégate Richard Laborde 13 septembre 1996
  • Capitaine de frégate Thierry Rousseau 11 septembre 1997
  • Capitaine de frégate Jean-François More 4 septembre 1998
  • Capitaine de frégate Henri Bobin 9 septembre 1999
  • Capitaine de frégate Alain Paire 31 janvier 2001
  • Capitaine de frégate de Buretel de Chassey 11 septembre 2002
  • Capitaine de frégate Dominique Gérard 20 février 2004
  • Capitaine de frégate Charles-Henri Ferragu 11 août 2005
  • Capitaine de frégate Philippe Egelé janvier 2007
  • Capitaine de frégate François Majoufre 18 juillet 2008
  • Capitaine de frégate Benoit De Guibert 14 décembre 2009
  • Capitaine de frégate Sébastien Chatelain 13 juillet 2011,
  • Capitaine de frégate Nicolas Pannetier[5] 14 janvier 2013
  • Capitaine de frégate Samuel Dupont[6] 17 juillet 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :