Germain Delavigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delavigne.

Louis Marie Germain Delavigne, né à Giverny, Eure le et mort à Montmorency le , est un dramaturge français.

Après de études au lycée Napoléon, il devint de 1831 à 1848, sous le règne Louis-Philippe Ier, garde du mobilier de la couronne.

Stimulé par les succès littéraires de son frère, le poète Jean-François-Casimir Delavigne, il entame une carrière dramatique. Il a été le collaborateur de Eugène Scribe, après avoir été son camarade d'études au collège Sainte-Barbe, et c’est à la réunion de ces deux auteurs que l’on doit une quantité de pièces de théâtre et de livrets d'opéras. Il a également utilisé le pseudonyme de « Saint-Germain ».

Œuvre[modifier | modifier le code]

À l’Opéra de Paris
À l’Opéra-Comique
À l’Odéon
  • Le Valet de son rival, comédie en un acte (1816)
Au Vaudeville
  • Les Dervis, vaudeville en un acte (1811)
  • Thibault, comte de Champagne, vaudeville historique en un acte (1813)
  • Le Bachelier de Salamanque, comédie-vaudeville en deux actes (1815)
  • La Somnambule, comédie vaudeville en deux actes (1819)
Au Gymnase
  • Le Colonel, comédie-vaudeville en un acte (1821)
  • Le Mariage enfantin (id. , 1821)
  • Le Vieux Garçon et la Petite Fille, id., 1811)
  • L’Avare en goguette (id. , 1823)
  • L’Héritière (id. , 1824)
  • Le Diplomate, comédie-vaudeville en deux actes (1827)
  • Le Baron de Trenck (id. , 1828)
  • Les Nouveaux Jeux de l’amour et du hasard, comédie-vaudeville en un acte (1830)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :