Germain Bazin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazin.

Germain Bazin

Naissance 24 septembre 1901
Suresnes
Décès 2 mai 1990
Paris
Nationalité Français
Pays de résidence France
États-Unis
Profession
Activité principale
Conservateur des peintures musée du Louvre (1936-1965)
Autres activités
Professeur à l'université libre de Bruxelles (1934-1936)
Professeur à l'École du Louvre
Professeur à l'université York de Toronto
Formation

Germain Bazin, né le 24 septembre 1901 à Suresnes (actuellement Hauts-de-Seine) et mort le 2 mai 1990 à Paris, était un conservateur de musée, écrivain et historien de l'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un ingénieur, Germain Bazin a étudié l'histoire de l'art à la Sorbonne à Paris avec Henri Focillon et Émile Mâle.
Il devient professeur à l'Université libre de Bruxelles en 1934. Il revient à Paris en 1936 en tant que conservateur au Musée du Louvre et, pendant la Seconde Guerre mondiale, contribue à la mise en lieu sûr des œuvres en lien avec Jacques Jaujard.

Il fut conservateur en chef du département des peintures et des dessins du Musée du Louvre de 1951 jusqu'en 1965. De 1971 à 1976, il fut professeur à l'Université York (Toronto). Il a également enseigné à l'École du Louvre[1].

Il a publié plus de 30 ouvrages concernant l'histoire de l'art traduit dans 17 langues.

Membre libre en 1975 au fauteuil 1 Section VI de l'Académie des beaux-arts.

  • « Comme Hervé Fischer, Hans Belting estime que l'art moderne a contribué à casser l'histoire de l'art dont les normes et les concepts ne lui sont pas applicables. Ce n'est pas le seul défaut de notre histoire de l'art. Celle-ci s'est faite dans un cadre européen et ne concerne pas les civilisations extra-européennes, encore moins les civilisations anhistoriques de l'Afrique et de l'Océanie. Et même à ces concepts, tout l'art de relié, car ils ont été élaborés d'après les variantes esthétiques qui se sont succédé dans une courte période entre la Renaissance et le baroque. Les esthétiques propres au Moyen Âge ne sont-elle pas également étrangères à ce système ? »
    (Germain Bazin, 1986, p. 570)

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Memling, Pantheon Akademische Verlagsanstalt, Amsterdam/Leipzig 1939
  • L'époque impressionniste, Paris, P. Tisné, 1947.
  • Histoire de l'art, de la préhistoire à nos jours, Paris, Ch. Massin, 1953.
  • Trésors de l'Impressionnisme au Louvre, Paris, Éditions Aimery Somogy, 1958.
  • Aleijadinho et la sculpture baroque au Brésil, Paris, Éditions du temps, 1963.
  • Baroque et rococo, Londres, Thames & Hudson, 1964.
  • Le message de l'absolu, de l'aube au crépuscule des images, Hachette, 1964
  • Le Temps des Musées, Éditions Desoer, 1967
  • Histoire de l'histoire de l'art, de Vasari à nos jours, Paris, A. Michel, 1986 (ISBN 2-226-02787-4).

Émissions de Télévision[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]