Gerhard Truchsess de Waldbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gebhard.jpg

Gerhard Truchsess de Waldbourg (né le 10 novembre 1547 à Heiligenberg; † le 31 mai 1601 à Strasbourg) est un prince-électeur et archevêque de Cologne.

Issu de la maison de Waldbourg, détentrice du sénéchalat héréditaire d'Empire (erbtruchsess), et neveu du cardinal Otto Truchsess de Waldbourg, il reçut une éducation humaniste et se prépara, en tant que cadet, à une carrière ecclésiastique. À partir de 1560, il cumula les prébendes, comme diacre et chanoine de plusieurs chapitres, et fut élu électeur de Cologne en 1577 contre Ernest de Bavière, avec une courte majorité de deux voix.

Il s'éprit après son élection d'Agnès de Mansfeld, chanoinesse de Gerresheim, et eut avec elle des relations telles que les frères d'Agnès le sommèrent de l'épouser. Voulant se marier sans perdre l'électorat, Gebhard embrassa la Réforme en 1582 et épousa Agnès. Cette affaire causa un grand émoi, car elle violait la règle de la « réservation ecclésiastique » établie par la paix d'Augsbourg, qui voulait que les princes ecclésiastiques du Saint-Empire démissionnent en cas de conversion au protestantisme. Au lieu de quoi, Waldbourg entreprit se transformer sa principauté ecclésiastique en principauté civile : la ville se déclara contre lui, le pape Grégoire XIII l'excommunia, et une fraction du chapitre élut son ancien compétiteur Ernest de Bavière.

Une guerre s'ensuivit en 1583 dite guerre de Cologne qui dura jusqu'en 1588 et où Deutz, Bonn et Neuss furent dévastées. Abandonné même des Luthériens, parce que la bénédiction nuptiale avait été donnée par un ministre calviniste, il trouva refuge auprès de Guillaume le Taciturne, puis à Strasbourg en 1589 où il avait conservé un canonicat, et mourut dans cette même ville en 1601.