Gerhard Neukum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gerhard Neukum

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le prof. Gerhard Neukum en 2004
à l'Institut de géoscience de l'Université libre de Berlin

Naissance 23 février 1944
Janovice v Podještědí, Région des Sudètes (Allemagne – aujourd'hui Tchéquie)
Décès 21 septembre 2014
Berlin (Allemagne)
Nationalité Allemand
Champs Planétologue
Institutions Directeur de l'Institut de planétologie du DLR de 1993 à 2002
Diplôme Doctorat en physique sur les cratères lunaires à l'Université de Heidelberg
Renommé pour Développement de la High Resolution Stereo Camera (HRSC) équipant la sonde Mars Express de l'ESA

Gerhard Neukum est un planétologue allemand, né en 1944 dans la région des Sudètes et actuellement professeur de géosciences à l'Université libre de Berlin depuis 1997. Ayant obtenu son doctorat en physique sur les cratères lunaires à l'Université de Heidelberg, il a décroché son HDR en géophysique et planétologie à l'Université Louis-et-Maximilien de Munich en 1983, et y a été nommé professeur extraordinaire en 1989.

Par la suite, il a dirigé l'Institut de planétologie du DLR entre 1993 et 2002.

À l'origine du développement de la caméra stéréo haute résolution HRSC embarquée sur la sonde Mars Express de l'ESA destinée à l'étude approfondie de la surface de la planète Mars depuis début 2004, il dirige l'équipe de scientifiques qui analyse les résultats de cette expérience, notamment en évaluant finement le taux de cratérisation de régions particulières et peu étendues de la planète rouge grâce à la résolution de cette caméra. C'est de cette façon que l'âge de certaines coulées volcaniques martiennes a pu être estimé à quelques millions d'années seulement, permettant de penser que le volcanisme de la planète rouge était encore actif il y a peu — et le serait même peut-être encore aujourd'hui[1].

Ces travaux sont venus appuyer l'élaboration, en maturation depuis une trentaine d'années[2], d'une échelle des temps géologiques martiens alternative à celle issue des travaux de l'astronome américain William Hartmann, caractérisée par l'âge sensiblement plus élevé attribué aux terrains les plus anciens, et souvent appelée échelle de Hartmann & Neukum. Cette chronologie est par ailleurs plus en phase avec celle issue de la chronostratigraphie minéralogique développée par l'équipe de Jean-Pierre Bibring, responsable de l'instrument OMEGA de l'IAS d'Orsay, également embarqué sur Mars Express[3].

G. Neukum a également pris place dans l'équipe en charge de l'imagerie de la mission Cassini-Huygens, conjointe entre le JPL et l'ESA, qui a étudié Saturne et ses satellites, dont notamment Titan en 2005, et intervient dans le cadre de la mission Rosetta de l'ESA qui devrait permettre de se poser sur la comète Tchourioumov-Guerassimenko en novembre 2014, ainsi que sur la mission Dawn de la NASA, dont la sonde devrait se mettre en orbite autour de l'astéroïde Vesta et de la planète naine Cérès en 2011 et 2015 respectivement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) G. Neukum, R. Jaumann, H. Hoffmann, E. Hauber, J. W. Head, A. T. Basilevsky, B. A. Ivanov, S. C. Werner, S. van Gasselt, J. B. Murray, T. McCord et l'équipe de l'expérience High Resolution Stereo Camera de la mission Mars Express, « Recent and episodic volcanic and glacial activity on Mars revealed by the High Resolution Stereo Camera », Nature, vol. 432,‎ 23 décembre 2004, p. 971-979 (ISSN 0028-0836, lire en ligne)
    DOI:10.1038/nature03231
  2. (en) G. Neukum et D. U. Wise, « Mars: A Standard Crater Curve and Possible New Time Scale », Science, vol. 194, no 4272,‎ 24 décembre 1976, p. 1381-1387 (ISSN 1095-9203, lire en ligne)
    DOI:10.1126/science.194.4272.1381
  3. (en) Jean-Pierre Bibring, Yves Langevin, John F. Mustard, François Poulet, Raymond Arvidson, Aline Gendrin, Brigitte Gondet, Nicolas Mangold, P. Pinet et F. Forget, ainsi que l'équipe OMEGA : Michel Berthé, Jean-Pierre Bibring, Aline Gendrin, Cécile Gomez, Brigitte Gondet, Denis Jouglet, François Poulet, Alain Soufflot, Mathieu Vincendon, Michel Combes, Pierre Drossart, Thérèse Encrenaz, Thierry Fouchet, Riccardo Merchiorri, GianCarlo Belluci, Francesca Altieri, Vittorio Formisano, Fabricio Capaccioni, Pricilla Cerroni, Angioletta Coradini, Sergio Fonti, Oleg Korablev, Volodia Kottsov, Nikolai Ignatiev, Vassili Moroz, Dimitri Titov, Ludmilla Zasova, Damien Loiseau, Nicolas Mangold, Patrick Pinet, Sylvain Douté, Bernard Schmitt, Christophe Sotin, Ernst Hauber, Harald Hoffmann, Ralf Jaumann, Uwe Keller, Ray Arvidson, John F. Mustard, Tom Duxbury, François Forget, G. Neukum, « Global Mineralogical and Aqueous Mars History Derived from OMEGA/Mars Express Data », Science, vol. 312, no 5772,‎ 21 avril 2006, p. 400-404 (ISSN 1095-9203, lire en ligne)
    DOI:10.1126/science.1122659

Articles liés[modifier | modifier le code]