Gerard Bergholtz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gerard Bergholtz
Gerard Bergholtz 1961.jpg
Gerard Bergholtz (1961)
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance 29 décembre 1939 (74 ans)
Lieu Maastricht (Pays-Bas)
Poste Ailier droit
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1955-1956 Drapeau : Pays-Bas Rapid JC x (x)
1956-1957 Drapeau : Pays-Bas Kimbria Maastricht x (x)
1957-1961 Drapeau : Pays-Bas MVV Maastricht 117 (28)
1961-1965 Drapeau : Pays-Bas Feyenoord 101 (23)
1965-1970 Drapeau : Belgique R. SC Anderlechtois 86 (23)
1970-1973 Drapeau : Belgique R. Racing White 70 (13)
1973-1974 Drapeau : Belgique RWDM 21 (6)
1974-1976 Drapeau : Belgique R. AEC Mons 24 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1961-1967 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 12 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1976-1977 Drapeau : Belgique K. VV Lanaken
1977-1979 Drapeau : Belgique K. Bilzerse VV
1979-1981 Drapeau : Belgique St-Truidense VV
1981-1984 Drapeau : Belgique Patro Eisden
1984-1986 Drapeau : Belgique K. FC Diest
1986-1987 Drapeau : Belgique K. AA Gent
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gerard Bergholtz, surnommé Pummy, né à Maastricht le 29 août 1939, est un ancien joueur néerlandais de football. Il évolue au poste d'attaquant et réalise sa carrière aux Pays-Bas et en Belgique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Gerard Bergohltz se révèle dans les rangs du MVV Maastricht où il évolue à partir de 1957. Quatre saisons plus tard, il est recruté par le Feyenoord Rotterdam avec lequel il remporte le titre national néerlandais à deux reprises.

En 1965, il accepte un transfert vers la Belgique et débarque au Sporting d'Anderlecht. Ses qualités d'ailier vif et rapide font merveille. Il est champion de Belgique à trois reprises avec les « Mauves ». Lors de la saison 1969-1970, Pummy ne dispute que quatre rencontres sous le maillot d'Anderlecht, mais le 15 avril 1970, il écrit en lettres d'or une page importante de l'Histoire du Sporting Anderlechtois. Ce jour-là, au San Siro de Milan, Bergholtz marque un doublé qui permet aux « Mauves » de s'imposer (0-2), d'effacer la défaite 0-1 subie à l'aller, et donc de se qualifier pour la toute première finale européenne de l'Histoire du football belge.

En fin de saison 69-70, Gérard Bergholz décide de passer dans une autre cercle bruxellois, le Racing White. En 1973, ce club fusionne avec le Daring pour former le RWDM. Bergholtz reste encore une saison dans l'équipe qui termine 3e du championnat.

Pummy Bergholtz prend alors la direction de la Division 2 en signant avec le R. AEC Mons. Après une 10e place, obtenue lors de sa première saison chez les « Dragons », il ne peut empêcher le club de glisser en Division 3 au terme de la saison 1975-1976. Âgé de 37 ans, il met alors un terme à sa carrière de joueur.

International[modifier | modifier le code]

Gerard Bergholtz porte 12 fois le maillot « Oranje » de l'équipe nationale des Pays-Bas[1].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Dès la fin de sa carrière de joueur, Bergholtz se recycle dans la fonction d'entraîneur, fonction qu'il occupe pendant dix ans. Il débute dans le Limbourg belge avec un cercle des séries provinciales, le K. VV Lanaken, une commune frontalière proche de Maastricht, sa ville natale.

Bergholtz passe ensuite à Bilzen, club qui vient d'accéder aux séries nationales. Sous sa conduite, le Bilzerse VV est champion de Promotion série B et monte en Division 3. Pummy reste encore une saison dans ce club qui termine vice-champion derrière l'équipe d'Hoeselt.

Fort de ces bons résultats, Bergholtz est engagé par Saint-Trond qui évolue à cette époque en « Division 2 ». Mais le club trudonnaire ne décolle pas avec de modestes 13e et 10e places et son contrat n'est pas renouvelé. Bergholtz passe alors les trois saisons suivantes aux commandes du Patro Eisden. Le club décroche le titre en Promotion série C lors de la saison 81-82, puis après une 5e place, s'offre le titre de Division 3 série B en 1984.

L'entraîneur retrouve donc la D2, mais à la tête du K. FC Diest, où les résultats sont plutôt moyens (10e et 13e). Bergholtz est alors appelé à la rescousse de La Gantoise qui est à la dérive en « Division 1 ». Engagé, le 4 décembre 1986, Pummy maintient les « Buffalos » parmi l'élite de justesse (16e sur 18), mais le début de la saison suivant lui est fatale. Il est remercié le 15 septembre 1988. La Gantoise est tout de même reléguée en fin de saison.

Suite à son passage gantois, Gerard Bergholtz met un terme à sa carrière de manager.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gerard 'Pummy' Bergholtz – International Appearances, RSSSF

Liens externes[modifier | modifier le code]