Geranium molle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Géranium à feuilles molles ou le Géranium mou (Geranium molle), dove's-foot Crane's-bill en anglais, geranio volgare en italien, weicher storchschnabel en allemand, zachte Ooievaarsbek en néerlandais, geranio de los caminos ou Suassana blana en espagnol, blod storkenæb en danois, est une plante annuelle ou bisannuelle de la famille des géraniacées.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Geranium villosum Ten.
  • Geranium stipulare Kunze
  • Geranium pusillum L.
  • Geranium molle var. grandiflorum Willk.
  • Geranium malvifolium Schleich.
  • Geranium lucanum Gasp. ex Nyman.

En France il possède de nombreux noms communs : Géranium à feuilles molles, Géranium mou, Tête rouge, Pied rouge[1]. En Corse, on le nomme "furcina"[réf. nécessaire]

Description[modifier | modifier le code]

C'est une petite plante herbacée de 10 à 30 cm de haut qui fleurit d'avril à septembre.

Les fleurs sont de couleur pourpre clair, de 8-12 mm de diamètre, inclinées à la floraison. Elles vont généralement par deux. Les pétales dépassent très nettement les 5 parties vertes (calice) qui les entourent[2]. Les sépales sont aigus.

La tige est velue, très ramifiée. Les poils sont longs et fins, souvent glanduleux en haut.

Les feuilles sont palmatifides, fendues de 5 à 9 fois. Les inférieures sont disposées en rosette ; elles sont allongées et incisées devant. Les supérieures sont sessiles, arrondies et velues avec un long pétiole[3]. Les stipules à la base du pétiole sont rougeâtres et triangulaires. Quand on les froisse, les feuilles dégagent une légère odeur d'encre de Chine[2].

Les fruits, sous forme d'akènes, sont ridés transversalement à la base et glabres.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le géranium à feuilles molles se rencontre au bord des chemins, dans les jardins, dans les décombres et les champs.

C'est une plante d'Asie occidentale et d'Afrique du Nord, présente dans toute l'Europe.

Elle est présente dans tous les départements de la France métropolitaine.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INRA Dijon
  2. a et b Gaston Bonnier, Les noms des fleurs, Ed. Belin, Paris, 1986. ISBN 2-7011-1003-3
  3. D. Aichele, Quelle est donc cette fleur?, Nathan, 1975.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]