Gerald Levert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levert.

Gerald Levert

Naissance 13 juillet 1966
Drapeau des États-Unis États-Unis (Philadelphie)
Décès 10 novembre 2006 (à 40 ans)
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cleveland)
Genre musical R&B, soul, new jack swing, quiet storm
Années actives 1985-2006

Gerald Levert, né le 13 juillet 1966 à Philadelphie et mort le 10 novembre 2006, était un chanteur, auteur et compositeur américain de R&B/Soul, mais aussi de New Jack Swing, genre dont il fut l'un des précurseurs en 1987.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Gerald Edward Levert est le fils d'Eddie Levert, le chanteur principal du groupe de Philly Soul les O'Jays (en). Né à Philadelphie, il grandit à Cleveland et après avoir passé une enfance bercée par la Soul, il décide en 1984 de se lancer dans la musique pour en faire son métier.

Alors qu'il ne voulait au départ qu'écrire des chansons, il choisit finalement de chanter et forme un groupe, LeVert (en), avec son frère Sean Levert et leur meilleur ami Marc Gordon. Ils sortent leur premier album en 1985 sur un label indépendant, et même s'il passe plutôt inaperçu dans les charts, il leur offre leur premier contrat sur une major, la maison de disques Atlantic Records, sur laquelle il restera toute sa vie. Sur ce premier album, de nombreuses personnes pensaient entendre son père Eddie Levert tellement leurs deux voix présentent de nombreuses similitudes.

Après ce début de carrière, le groupe LeVert (en) sort 6 autres albums (dont 4 albums de New Jack Swing) qui se vendront presque tous à plus de 500 000 exemplaires aux États-Unis. Ces albums sont accompagnés de tubes numéros 1 des charts comme (Pop, Pop, Pop, Pop) Goes My Mind, Casanova, Just Coolin' (feat Heavy D), Addicted To You, Baby I'm Ready, ABC-123.

Sa carrière solo[modifier | modifier le code]

Le succès[modifier | modifier le code]

Il décide en 1991 de se lancer dans une carrière solo avec son premier album, Private Line. L'album se vends à plus d'un million d'exemplaires uniquement aux États-Unis, porté par les singles Private Line, Baby Hold On To Me (feat Eddie Levert), et School Me, qui se classent chacun dans une des deux premières places des charts.

S'ensuit en 1994 l'album Groove On (en), qui est aussi certifié disque de platine et, qui, encore plus que son prédécesseur, rompt avec le style New Jack Swing même s'il s'en inspire encore beaucoup. Groove On est composé de mélodie Smooth, inspirées de Soul et de New Jack Swing, auxquelles Gerald Levert ajoute sa puissante voix comme dans la chanson pop I'd Give Anything, produite par David Foster. On peut aussi remarquer que Jada Pinkett Smith apparait dans le clip du single How Many Times.

L'année suivante, Gerald Levert est récompensé de sa déjà longue carrière en participant en tant que lead singer (avec R. Kelly) à la chanson You Will Know des Black Men United (Tevin Campbell (en), El DeBarge (en), Gerald Levert, Tony Toni Tone, Boyz II Men, Al B. Sure (en), Lenny Kravitz, R. Kelly, Aaron Hall, Brian McKnight, Silk, Keith Sweat, Stokley, H-Town, Christopher Williams, Portrait, Damion Hall (en), Lil' Joe, Intro, DRS, After 7 (en), Usher, Sovory, Joe, D'Angelo).

L'apogée de sa carrière[modifier | modifier le code]

  • LSG

Tout commença à la fin de l'année 1996, lorsque le chanteur Keith Sweat appela Gerald Levert dans le but de former un groupe avec Johnny Gill et R. Kelly, qui sera plus tard évincé du groupe.

Gerald Levert confessa dans une de ses interview, « Nous voulions faire quelque chose qui n'avait jamais été fait auparavant, quelque chose de grand, d'exceptionnel ». En effet, leur premier album, Levert Sweat Gill, sortit en 1997, s'est vendu à près de trois millions d'exemplaires et peut être considéré comme étant l'un des meilleurs albums de R&B, avec les collaborations de P. Diddy, Jadakiss, Styles P, Sheek Louch Jermaine Dupri, Darrell Allamby, Faith Evans, Missy Elliott, Coko (en), LL Cool J, Busta Rhymes, MC Lyte, et Jazze Pha. De cet album sort le tube My Body, certifié single de platine, et se classa 1er des charts pendant presque deux mois non consécutifs.

Ce groupe a beaucoup influencé les chanteurs de l'époque et d'aujourd'hui. En effet, les supergroupes Lucy Pearl et Tyrese Ginuwine Tank ont été créés sur le modèle d'LSG. Usher et Sisqo avaient quant à eux tenté, sans succès, d'en former un quelques années plus tard.

  • Love & Consequences

Alors qu'il a failli arrêter sa carrière à cause de problèmes personnels, Gerald Levert revient plus fort que jamais en 1998 avec l'album Love & Consequences (en).

Il compose la majorité des chansons, mais fait aussi appel à R. Kelly, à Darrell Allamby (qui avait produit My Body de LSG), et à Manuel Seal (en) du label So So Def pour la production. On retrouve aussi sur son album les Bone Thugs N Harmony, son frère Sean Levert, Mary J. Blige (en duo sur une reprise de Bobby Womack), Roger Troutman, Wyclef Jean (le rappeur des Fugees), et même son fils Lemicah Levert, alors âgé de 8 ans.

Son album est son premier album solo à pouvoir être classifié comme du R&B, même s'il est très inspiré par les rythmes de la Soul. Lui-même avoua s'être beaucoup inspiré de What's Going On de Marvin Gaye pour créer cet album. Il est aussi nécessaire de préciser que les nombreux featurings de l'album ne sont pas fait dans un but commercial, mais plutôt dans une optique artistique. Par exemple, Roger Troutman et Wyclef Jean ne sont crédités qu'en background vocal, et il faut vraiment chercher sur le livret pour les trouver.

Finalement, cet album est un très gros succès. Il se vend à plus d'un million d'exemplaires uniquement aux États-Unis, et ses deux singles (Thinkin' Bout It et Taking Everything se classent respectivement 2e et 3e des charts et sont tous les deux certifiés single d'or). Il est aussi intéressant de souligner que Gerald Levert chante en duo avec Antoinette Roberson sur le remix de Taking Everything, mais dans un style très inattendu : l'Opéra.

La fin de sa carrière[modifier | modifier le code]

Son décès[modifier | modifier le code]

Le 10 novembre 2006[modifier | modifier le code]

Funérailles[modifier | modifier le code]

Albums posthumes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Albums solo

Albums en duo avec Eddie Levert (en)

  • 1995: Father & Son (Disque d'or Or)
  • 2006: Something To Talk About

Albums avec LeVert (en)

  • 1985: I Get Hot
  • 1986: Bloodline
  • 1987: The Big Throwdown (Disque d'or Or)
  • 1988: Just Coolin' (Disque d'or Or)
  • 1990: Rope A Dope Style (Disque d'or Or)
  • 1993: For Real Tho' (Disque d'or Or)
  • 1997: The Whole Scenario

Albums avec LSG

Singles connus[modifier | modifier le code]

Singles solo
  • 1988: That's What Love Is (#4 R&B, duet with Mikki Howard)
  • 1991: Private Line (#1 R&B)
  • 1992: Baby Hold On to Me (#1 R&B, #37 Pop, duet with Eddie Levert)
  • 1992: School Me (#3 R&B)
  • 1992: Can You Handle It (#9 R&B)
  • 1994: I'd Give Anything (#4 R&B, #28 Pop)
  • 1994: Answering Service (#12 R&B)
  • 1995: Already Missing You (#7 R&B, duet with Eddie Levert)
  • 1998: Thinkin' bout it (#2 R&B, #12 Pop) (Disque d'or Or)
  • 1998: Taking Everything (#3 R&B, #11 Pop) (Disque d'or Or)
  • 1998: Money's Just A Touch Away (#5 Rap, w/ Mack 10)
Singles avec LeVert
  • 1986: (Pop, Pop, Pop, Pop) Goes My Mind (#1 R&B)
  • 1987: Casanova (#1 R&B, #5 Pop, #9 UK) (Disque d'or Or)
  • 1987: My Forever Love (#2 R&B)
  • 1988: Sweet Sensation (#4 R&B)
  • 1998: Addicted to You (#1 R&B)
  • 1988: Pull Over (#2 R&B)
  • 1989: Just Coolin (#1 R&B, with Heavy D)
  • 1989: Gotta Get the Money (#4 R&B)
  • 1990: Rope A Dope Style (#7 R&B)
  • 1990: All Season (#4 R&B)
  • 1991: Baby I'm Ready (#1 R&B)
  • 1993: ABC-123 (#5 R&B)
Singles avec LSG
  • 1997: My Body (#1 R&B, #4 Pop) (Disque de platine Platine)

Collaborations notables[modifier | modifier le code]

Productions notables[modifier | modifier le code]

Awards en tant que chanteur[modifier | modifier le code]

  • American Music Award
    • 1999, Favorite R&B/Soul Band, Duo or Group (Nominated) w/ LSG
    • 1993, Favorite Male R&B/Soul Artist (Nominated)
    • 1988, Favorite R&B/Soul Single: "Cassanova" (Nominated) w/ Levert
  • BET Awards
    • 2007, Favorite Male R&B Artist: (Nominated)
    • 2007, BET J Cool Like Dat: (Winner)
  • Grammy Awards
    • 2008, Best Traditional R&B Performance: "In My Songs" (winner)
    • 2007, Best R&B Performance by a Duo or Group: "Everyday (Family Reunion)" (Nominated) w/ Chaka Khan, Carl Thomas & Yolanda Adams
    • 1998, Best R&B Album By A Duo or Group: "Levert Sweat Gill" (Nominated) w/ w/ LSG
    • 1988, Best R&B Performance by a Duo or Group: "Cassnova" (Nominated) w/ Levert
  • Image Awards
    • 2008, Best Duo or Group (Winner) as Gerald Levert & Eddie Levert
    • 2004, Outstanding Male Artist (Nominated)
  • Soul Train Awards
    • 2003, Favorite Male Soul/R&B Album: The G Spot (Nominated)
    • 1999, Favorite Band, Duo or Group Album: Levert.Sweat.Gill (Nominated)
    • 1995, Favorite Male Soul/R&B Album: Groove On (Nominated)
    • 1988, Favorite Band, Duo or Group Single: "Cassanova" (Winner) w/ Levert
    • 1998, Favorite Band, Duo or Group Album: The Big Throwdown (Winner) w/ Levert