Georges de Rham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges de Rham, né le 10 septembre 1903 à Roche et décédé le 9 octobre 1990 à Lausanne, est un mathématicien et alpiniste suisse connu pour ses contributions à la topologie différentielle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études à l'université de Lausanne, puis son doctorat à l'université de Paris. Il est devenu enseignant à l'université de Lausanne en 1931 et y est resté professeur jusqu'à sa retraite en 1971. Il a aussi occupé en parallèle un poste à l'université de Genève.

En 1931, il a démontré le théorème de De Rham, qui montre que les groupes de cohomologie de De Rham sont des invariants topologiques.

L'influence de De Rham a été particulièrement forte lors du développement de la théorie de Hodge et de la théorie des faisceaux.

De Rham a aussi travaillé sur la torsion de Reidemeister (en) des variétés lisses.

Georges de Rham fut aussi un alpiniste renommé. Il a ouvert plusieurs voies difficiles, dont certaines dans les alpes valaisannes (arête sud du Stockhorn de Baltschieder…) et vaudoises (Argentine, Pacheu…).

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]