Georges VIII d'Iméréthie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges VIII d'Iméréthie (mort en 1726) est prince de Gourie ou Gouriel sous le nom de Georges IV Guriéli de 1714 à 1726, et roi d'Iméréthie en 1720.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils et successeur de Mamia IV Guriéli en Gourie, il doit faire face en 1716 à la tentative d'usurpation de son frère Kaï-Khosro III Guriéli.

Il fait partie des comploteurs qui assassinent le roi Georges VII d'Iméréthie le 27 février 1720. Il usurpe le trône d'Iméréthie en faisant valoir les droits très contestables de son père et occupe Koutaïssi, la capitale du royaume d'Iméréthie en mars, avant d'en être chassé en juin 1720 par les partisans du Bagratide Alexandre V.

Il retourne en Gourie où il meurt en 1726.

Descendance[modifier | modifier le code]

Il laisse deux fils :

  • Mamia V Guriéli, prince de Gourie ou Gouriel de 1726 à 1744 ;
  • Georges V Guriéli, prince de Gourie en 1744.

Sources[modifier | modifier le code]