Georges Richard (industriel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Richard

Description de cette image, également commentée ci-après

Publicité de Fernel (1896) : le logo au trèfle apparaît à gauche.

Naissance 1863
Paris
Décès juin 1922 (à 59 ans)
Rouen
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Le moteur d'une Georges Richard de 1898.

Georges Richard (1863 à Paris - 1922 à Rouen) est un pilote automobile et un entrepreneur français, pionnier de l'industrie automobile, cofondateur de la marque Richard-Brasier.

Parcours[modifier | modifier le code]

Au tout début des années 1890, Georges Richard et son frère aîné, Félix-Maxime dit Max, travaillent dans une entreprise de cycles. Ils montent ensuite, vers 1893, une entreprise appelée « Société des Cycles Georges Richard ». Ils ont recours à la publicité (affiches de E. Charle Lucas, Fernel, etc.).

En 1897, ils fondent la « Société des Anciens Établissements Georges Richard » à Ivry-Port qui intègre la production automobile en s'inspirant des véhicules de Benz & Cie. Puis, ils s'associent en 1901 avec Charles-Henri Brasier, pour former l'entreprise d'automobile Richard-Brasier, que Richard quitte en 1904 en raison d'un accident automobile et de différends avec Brasier.

De 1897 à 1900 les deux frères participent également à des courses automobiles avec leurs créations. Georges effectue huit compétitions, obtenant une cinquième place au Paris-Bordeaux de 1898 (ainsi que deux résultats en 21e positions, lors des Paris-Trouville 1897 et Marseille-Nice 1898); Max a été au mieux 32e au même Paris-Trouville, en seulement deux courses.

En 1905, suite à une rencontre avec le Baron Henri De Rothschild, Georges Richard fonde la société Unic, connue actuellement sous le nom Iveco.

Il décède des suites d'un accident de voiture survenu le 8 juin 1922 en se rendant à Rouen.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]