Georges Rawiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Rawiri est un homme politique gabonais né le 10 mars 1932 à Lambaréné (Gabon) et décédé à Paris (France) le 9 avril 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires en France à Alès (Gard), il obtient un diplôme de cadre technique de radiodiffusion. De retour au Gabon, il entreprend une carrière dans l’audiovisuel d’abord à Radio-Gabon dont il devient directeur en décembre 1960 puis à la Radio-Diffusion-Télévision gabonaise.

En 1964, il est nommé ministre de l'Information, du Tourisme, des Postes et Télécommunications. En 1965, il devient ambassadeur en France puis en 1967 ministre d'État, chargé de l'Ambassade de la République gabonaise en France.

En 1971 il rentre au Gabon et poursuit une carrière ministérielle :

  • 1971 : Ministre d'État, chargé des Affaires étrangères et de la Coopération
  • 1973 : Ministre délégué à la Présidence de la République
  • 1974 : Ministre d'État à la Présidence de la République, chargé de la Coordination économique et financière, Représentant personnel du Chef de l'État
  • 1975 : Ministre d'État, ministre des Transports et de la Marine marchande.
  • 1982 : Premier vice-Premier ministre, ministre des Transports.
  • 1983 : Premier vice-Premier ministre, chargé de la suppléance de la Primature, Ministre des Transports terrestres, ferroviaires, fluviaux et lagunaires, chargé de la Communication sociale.

Il est élu président du Sénat le 10 mars 1997 et réélu le 26 février 2003.

Georges Rawiri était proche du président Omar Bongo Ondimba.

En 1980, Georges Rawiri devient Grand Officier de la Légion d'honneur française.