Georges Prévélakis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Prévélakis est un spécialiste franco-grec de géopolitique. Crétois d'origine, il est le neveu de l'écrivain Pandélis Prévélakis. Ses travaux portent tout particulièrement sur les Balkans et la géopolitique des diasporas. Il est également le représentant permanent de la Grèce auprès de l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE).

Sa carrière en Grèce et en France[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Université technique d'Athènes (Architecte-ingénieur en 1973), doctorant de 3ème cycle en Aménagement régional et de planification et d'urbanisme à Paris IV en 1977, il parachève ses études avec un D.E.A. en Aménagement régional, planification et urbanisme, toujours à Paris IV de 1975 à 1976.

Il commence une carrière d'enseignant et d'urbanisme à Athènes, où il enseigne, de 1980 à 1984 à l'université technique. Il vit en France depuis 1984, où il enseigne à l'université Paris IV. Habilité à diriger des recherches depuis 1996, il est désormais professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du laboratoire Géographie-cités (Paris 1/ Paris 7/CNRS). Il a aussi enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris et (entre 2003 et 2005) à la Fletcher School (Tufts University - Medford, Massachusetts).

En juin 2013, il est nommé représentant permanent de la Grèce à l'OCDE.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Athènes, urbanisme, culture et politique, L'Harmattan, 2000.
  • Les réseaux des diasporas, L'Harmattan, 1996.
  • Géopolitique de la Grèce, Complexe, 1997 - 2006.
  • Les Balkans, cultures et géopolitique, Nathan, 1994 - 1996.

Articles[modifier | modifier le code]

  • "Les grandes métropoles comme carrefour des diasporas", Cybergéo, 1999.
  • "Querelle byzantine, à propos du contentieux gréco-macédonien", Le Monde diplomatique, janvier 1999.
  • "Les Balkans, poudrière ou thermomètre de l'Europe ?", Confluence Méditerranée, automne 1993.

Divers[modifier | modifier le code]

Distinctions, Bourses[modifier | modifier le code]

  • Visiting Scholar, Boston University de 1999 à 2000.
  • Senior Fellow, Institute for Policy Studies, Johns Hopkins University en 1988.

Activité Administrative[modifier | modifier le code]

Directeur de la Chaire Constantin Karamanlis (The Constantine Karamanlis Professor in Hellenic and Southeastern European Studies), The Fletcher School, Tufts University de 2003 à 2005

Activité Scientifique[modifier | modifier le code]

  • Membre, Advisory Board, Tijdschrft voor economische en sociale geografie depuis 2005.
  • Coprésident, Commission de Géographie politique et culturelle (RC15) de l'Association Internationale de Sciences Politiques depuis 2001.
  • Membre du comité scientifique de la revue Balkanologie depuis 1997.

Thème de recherches[modifier | modifier le code]

Ses thèmes de recherches principaux sont les suivants : le cloisonnement de l'espace, la territorialité, le rôle de la culture dans l'organisation des espaces réticulaires, les iconographies (dans la lignée de Jean Gottmann), la géopolitique de l'Europe, la géopolitique des Balkans, la géopolitique des diasporas, l'aménagement d'Athènes et la géographie humaine de la Grèce.