Georges Pachymère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Georges Pachymères)
Aller à : navigation, rechercher
Georges Pachymère

Georges Pachymère (grec : Γεώργιος Παχυμέρης) (1242 - v. 1310) était un historien byzantin et auteur d'œuvres diverses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Nicée en Bithynie où sa famille avait trouvé refuge après la prise de Constantinople par les croisés en 1204. Après la reconquête de Constantinople par Michel Paléologue en juillet 1261, Georges Pachymère s'installe dans la ville où il fait des études de droit. Il entre en religion et devient premier juge ecclésiastique de Sainte-Sophie (πρωτέκδικος) et juge civil (δικαιοφύλαξ). À partir de 1277, il enseigne à l'école patriarcale.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il a laissé une quantité importante de textes très divers. Son œuvre la plus importante est une Histoire (Χρονικὴ συγγραφή) de l'Empire byzantin en treize volumes prolongeant celle de Georges Acropolite et couvrant la période allant de 1261 (ou plutôt 1255) jusqu'en 1308. Elle contient le récit des règnes de Michel Paléologue et de son successeur Andronic Paléologue. Georges Pachymère est aussi l'auteur d'exercices de rhétorique sur des thèmes rebattus de la sophistique. Il a écrit un Quadrivium (ouvrage comportant quatre parties : arithmétique, musique, géométrie, astronomie) intéressant pour l'histoire de la musique et de l'astronomie au Moyen Âge ; un résumé de la philosophie d'Aristote ; une paraphrase de Pseudo-Denys l'Aréopagite ; des poèmes ; une autobiographie ; une description de l’Augusteum et de la colonne dressée par l'empereur Justinien dans l'église Sainte Sophie pour commémorer ses victoires sur les Perses (entre 529 et 531).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (la) (grc) Georgius Pachymeres (trad. Immanuel Bekker), De Michaele et Andronico Palaeologis libri tredecim, vol. 1, E. Weber,‎ 1835, 766 p. (lire en ligne).
  • (la) (grc) Georgius Pachymeres (trad. Immanuel Bekker), De Michaele et Andronico palaeologis libri tredecim, vol. 2, E. Weber,‎ 1835 (lire en ligne).
  • (la) (grc) Georges Pachymeris (trad. Jean François Boissonade), G. Pachymeris Declamationes XIII, quarum XII ineditae, Dumont,‎ 1848 (lire en ligne).
  • Albert Failler, « Chronologie et composition dans l'histoire de Georges Pachymérès (livres VII à XIII) », Revue des études byzantines, vol. 48,‎ 1990, p. 5-87 (lire en ligne)