Georges Nguyen Van Loc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Nguyen Van Loc, né le à Marseille et mort dans la nuit du 6 au à Cannes, est un commissaire divisionnaire qui a fait sa carrière à Marseille. Bien que d'ascendance vietnamienne, il était surnommé « le Chinois ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Nguyen Van Loc est né à Marseille dans le quartier du Panier d'un milieu ouvrier. C'est dans la cité phocéenne qu'il passe son enfance et qu'il côtoie les futurs parrains du milieu marseillais, notamment Gaëtan Zampa dit Tany Zampa.

Georges Nguyen Van Loc commence sa carrière de policier en Algérie, à la C.R.S. 203 d'Oran (créée le 28 février 1957), au grade d'Officier de Paix. Il a déjà connu ce pays pour y avoir combattu durant son service militaire.

Surnommé « le Chinois » par le milieu, il a créé en 1972 le premier GIPN (Groupe d'intervention de la police nationale) à Marseille, afin de lutter contre le grand banditisme ou le terrorisme et de gérer les situations de crise : forcené, preneur d'otages, escorte ou émeutes. Parmi les anecdotes, au début des années 1980, il a aussi décidé de se grimer, lui et son équipe, en infirmiers pour arrêter un toxicomane qui retenait en otage sa mère, dans un immeuble de Marseille[1]. Le commissaire divisionnaire Van Loc a commandé pendant plus de quinze ans le GIPN de Marseille et est venu à bout des situations les plus difficiles. Une de ses fiertés fut de ne pas avoir déploré de policiers morts en service sous ses ordres. Il a pris sa retraite en 1989.

Après avoir écrit des ouvrages autobiographiques du Tome 1 ; Le chinois en 1989 jusqu'au Tome 6 en 2006, il a interprété son propre rôle dans la série télévisée Van Loc : un grand flic de Marseille, dont il était le personnage central de 1992 à 1998.

Il a été parodié par les Robins des Bois dans un sketch récurrent où Pierre-François Martin-Laval incarne Van Loc lors de tournages de la série éponyme.

Il est mort d'une crise cardiaque dans la nuit du 6 au et repose au cimetière Saint-Pierre de Marseille (carré 18 partie ouest au centre 1er rang n°23).

Décorations :

Chevalier de la Légion d'honneur

Chevalier de l'Ordre National du Mérite

Croix de la Valeur Militaire avec Citation à l'Ordre de la Division

Croix du Combattant

Médaille Commémorative des Opérations de Sécurité et Maintien de l'Ordre en Algérie

Médaille d'Or pour Actes de Courage et Dévouement du Ministère de l'Intérieur

Médaille d'honneur de la Police Nationale à Titre Exceptionnel

Médaille des Blessés

Médaille de l'Assemblée Nationale

Médaille du Sénat

Œuvres[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LCI.fr du 07/12, à 23h14