Georges III de Géorgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David II et David.
Georges III
Georges III, fresque du monastère de Betania.
Georges III, fresque du monastère de Betania.
Titre
Roi de Géorgie
11561184
Prédécesseur Démétrius Ier
Successeur Tamar Ire
Biographie
Dynastie Bagratides
Date de décès 1184
Père Démétrius Ier
Conjoint Bourdoukhan
Enfant(s) Tamar Ire, Rousoudan

Georges III de Géorgie (en géorgien : გიორგი III, Giorgi III) est un roi de Géorgie de la dynastie des Bagration, ayant régné de 1156 à 1184.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges III est le second fils et successeur de Démétrius Ier[1]. Il est élevé au trône au détriment de Démétrius Demma, le fils de son frère aîné David V, jugé trop jeune.

Le , les troupes géorgiennes reprennent Ani, la vieille capitale des Bagratides[2]. Le roi y établit comme gouverneurs le généralissime Sargis Ier Mkhargrdzéli et Iwané V Orbélian, puis un dénommé Sadoun. Il destitue ce dernier et le remplace par le seul Sargis Ier Mkhargrdzéli. En août de la même année, les Géorgiens remportent une victoire sur Ildigouz près d’Ani.

L’année suivante, le , Dwin est provisoirement occupée et saccagée avant d’être reprise par Shams ad-Din Eldiguz. Ce dernier allié au Seldjoukide Arslân Shah II ibn Tughril beg, au Chah Armen Nasir ad-Din Sukman II et à Fakhr ad-Din émir d'Arzen, inflige le 13 juillet 1163 un grave échec au roi Georges III et reprend Gagi. Les Géorgiens sont obligés d’abandonner une nouvelle fois Ani, qui est contrôlée par Ildigouz pour le compte des Seldjoukides jusqu’en 1174[3].

En 1166 Georges III effectue une expédition contre Gandja et en 1174 le prince Iwané V Oberliani reprend la ville d'Ani qu’il gouvernera pendant 3 ans.

En 1177 le roi doit faire face à la révolte des Orbélian qui soutiennent la tentative de prise de pouvoir par Demma, le fils de David V. Le jeune prétendant a épousé une princesse Oberliani et est soutenu par son beau-père, le prince Iwané V, son beau-frère Sembat II, Khavthan, le frère d’Iwané, et Zinan, le fils de ce dernier.

Le roi Georges III réunit quelques fidèles et réussit à retourner la situation en sa faveur. Iwané Orbélian est aveuglé, les trois autres membres de sa famille sont exécutés et, par « clémence », le jeune Demna est « seulement » aveuglé et châtré ; il mourra en 1181. Le roi conserve la ville d’Ani, qui est intégrée au domaine royal jusqu’à sa mort.

Le règne s’achève avec la prise du Lorri et l’association au trône de la fille aînée du roi, la princesse Tamar, qui est désignée comme héritière en 1178.

Le roi Georges III meurt le et est inhumé dans la cathédrale Saint-Georges du monastère de Ghélati.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le roi Georges III a épousé Bourdoukhan, une fille de Khouddan, roi d’Ossétie, dont sont issues :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Samuel d'Ani, Chronique universelle : an 605 de l'ère arménienne, p. 453.
  2. Selon un témoin oculaire, Samuel d'Ani : « L'armée géorgienne comptait 70 000 hommes, celle du Schah Armen 90 000 dont 23 000 furent fait prisonniers. » Chronique universelle : an 610 de l'ère arménienne, p. 454.
  3. (en) Vladimir Minorsky, Studies in Caucasian history, p. 93.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]