Georges Hirsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hirsch.

Georges Hirsch (1895, Paris-1974, Paris) est un directeur de théâtre français, membre de la Résistance, conseiller municipal de Paris.

Il a été notamment administrateur de l'Opéra de Paris (RTLN) de 1946 à 1951 et de 1956 à 1959.


Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Georges Hirsch[1] est né à Paris en 1895.

Auteur[modifier | modifier le code]

Conseiller municipal[modifier | modifier le code]

Il est Conseiller municipal de Paris et conseiller général de la Seine, de 1933 à 1940 et de 1944 à 1945 puis de 1959 à 1965, comme socialiste.

Au Conseil municipal de Paris, Georges Hirsch fait face à l'antisémitisme de Darquier de Pellepoix qualifié par Laurent Joly de "champion" des antisémites français entre 1936 et 1939[2].

Laurent Joly rapporte que: "A la fin de la séance [du Conseil municipal de Paris, le 4 juin 1936], il Darquier de Pellepoix attend dans les vestiaires du Conseil le "sale petit juif" en question, Georges Hirsch, et commet sur lui une agression qui vira rapidement à la rixe entre collègues[3]."

Georges Hirsch n'est pas le seul conseiller municipal de Paris à faire face à l'antisémitisme de Darquier de Pellepoix. Laurent Joly note: "A plusieurs reprises, Darquier s'oppose en sein même du Conseil avec ses collègues israélites sur la définition du "Français". Tradition réactionnaire contre tradition républicaine. Maurice Hirschovitz, Georges Hirsch, Raphaël Schneid, tous les trois ont un jour ou l'autre affirmé qu'ils étaient, eux "plus français" que lui[4]".

Toujours selon Laurent Joly: "Après son coup d'éclat du 4 juin 1936 contre les Juifs en général et Georges Hirsch en particulier, plus personne n'ignore Darquier de Pellepoix et son aversion pour les Juifs. Sa réputation de voyou antisémite est désormais établie et il se fera régulièrement remarquer pour ses faits d'armes dans la rue ou dans les bistrots[5]".

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Georges Hirsch épouse la cantatrice Madeleine Mathieu.

Il est le père de Georges-François Hirsch, également directeur de plusieurs salles parisiennes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir, Paul Morelle. HIRSCH GEORGES (1895-1974). Encyclopeœdia Universalis.consulté le 14 décembre 2014.
  2. Voir Laurent Joly, Darquier de Pellepoix, "Champion" des Antisémites Français (1936-1939) sur memorialdelaShoah.org
  3. Laurent Joly, "Darquier de Pellepoix, "Champion" des Antisémites Français (1936-1939).
  4. Laurent Joly, "Darquier de Pellepoix, "Champion" des Antisémites Français (1936-1939).
  5. Laurent Joly, "Darquier de Pellepoix, "Champion" des Antisémites Français (1936-1939).

Articles connexes[modifier | modifier le code]