Georges Frédérick de Waldeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georg Friedrich von Waldeck-Eisenberg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waldeck.

Le Prince Georges Frédérick de Waldeck (né le 31 janvier 1620 à Arolsen, †19 novembre 1692 à Arolsen) était un feld-maréchal allemand et un général néerlandais.

En 1641, Waldeck entre au service des États généraux des Pays-Bas. En 1651 au service de l'État du Brandebourg, et atteint le plus haut rang en devenant ministre. Il bouleverse complètement la politique étrangère en rompant l'alliance avec l'Empereur et en essayant de forger une coalition avec les princes protestants.

En 1656, il s'allie avec la Suède, et commande la cavalerie à la bataille de Varsovie contre la Pologne. Il est licencié en 1658 quand l'électeur de Brandebourg fait la paix avec la Pologne.

Après cela, il combat sous les ordres de Charles X Gustave de Suède contre le Danemark, en tant que feld-maréchal allemand en 1664 près de Saint-Gothard. En 1683, il commande les troupes bavaroises lors de la bataille de Vienne. En 1685, il combat pour le compte du duc de Lorraine et de l'Électeur de Bavière.

Après le départ de Guillaume d'Orange pour réclamer le trône d'Angleterre en 1688, Waldeck est nommé commandant en chef des forces néerlandaises dans les Pays-Bas espagnols pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg. Victorieux à la bataille de Walcourt en 1689, il subi une cuisante défaite à la bataille de Fleurus, l'année suivante.

En 1691, il est de nouveau battu par le maréchal de Luxembourg à la bataille de Leuze. Après cette défaite, Waldeck est nommé chef d'État major de l'armée néerlandaise. Il décède le 19 novembre 1692 à Arolsen.