Georges Frédéric Parrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parrot.
Georges Frédéric Parrot

Georges Frédéric (Georg Friedrich) Parrot, né à Montbéliard en 1767, est un physicien allemand[1].

Il fut élu premier recteur de l'université de Dorpat, aujourd'hui Université de Tartu en Estonie, après sa re-ouverture (l'université de Dorpat fut fondée par le roi Gustave Adolphe de Suède en 1632) fut décidée par le Tsar Paul Ier puis sous Alexandre Ier, ami de Georges-Frédéric Parrot. Il meurt en 1852.

Son fils est le naturaliste Johann Jacob Friedrich Wilhelm Parrot (1792-1841).

Hommages posthumes[modifier | modifier le code]

Un bas-relief du pont qui mène à l'Université représente le recteur Georges-Frédéric Parrot, surmonté des mots : Primo Rectori Universitatis Dorpatentis.

L'accord franco-estonien de coopération scientifique et technologique, signé en juillet 2002, porte le nom de Georges-Frédéric Parrot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montbéliard n'est en effet devenue française qu'en octobre 1793.