Georges Frédéric Parrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parrot.
Georges Frédéric Parrot

Georges Frédéric (Georg Friedrich) Parrot, né à Montbéliard en 1767, est un physicien allemand[1].

Il fut élu premier recteur de l'université de Dorpat, aujourd'hui Université de Tartu en Estonie, après sa réouverture (l'université de Dorpat fut fondée par le roi Gustave Adolphe de Suède en 1632) fut décidée par le tsar Paul Ier puis sous Alexandre Ier, ami de Georges-Frédéric Parrot. Il meurt en 1852.

Son fils est le naturaliste Johann Jacob Friedrich Wilhelm Parrot (1792-1841).

Hommages posthumes[modifier | modifier le code]

Un bas-relief du pont qui mène à l'université représente le recteur Georges-Frédéric Parrot, surmonté des mots : Primo Rectori Universitatis Dorpatentis.

L'accord franco-estonien de coopération scientifique et technologique, signé en juillet 2002, porte le nom de Georges-Frédéric Parrot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montbéliard n'est en effet devenue française qu'en octobre 1793.