Georges Delahaie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Delahaie, né le 21 juin 1933 à Saint-Lambert-du-Lattay, mort le 6 mai 2014 à Saint-Malo, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Delahaie est élève à l'École régionale des beaux-arts d'Angers, puis à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

« Ses sculptures, tantôt abstraites tantôt figuratives laissent une place importante à l'usage du signe et des symboles. Il a travaillé à plusieurs reprises dans le cadre d'une intégration de ses sculptures à des réalisaions architecturales[1]. »

De son Anjou natal et ses études à l'École régionale des beaux-arts d'Angers, il avait gardé une pondération raffinée, le goût du travail bien fait comme en témoignent ses maquettes.

Il découvre Brancusi, Henry Moore, puis Paris, l'effervescence de l'École des beaux-arts et l'art monumental dans l'atelier d'Alfred Janniot.

Après son diplôme, il se libère et rejoint sa maison-atelier à Plouër-sur-Rance. Il y réalise des oeuvres monumentales en cuivre, en grès d'Erquy, en granit rose, en laiton, en aluminium et de nombreux bronzes. Il sculpte le visage de Marianne, bronze d'un mètre dix, accepté par le maire de Versailles Etienne Pinte pour la salle des mariages de l'hôtel de ville. Ses trophées sont distribués aussi bien aux concours équestres de Dinard qu'au Branlebas de Régates. Certaines de ses sculptures objets sont éditées par Daum et par la Monnaie de Paris. Ses bijoux représentent une anthologie mythologique et abstraite.

Georges Delahaie épouse Claudine Demozay, ils ont une fille prénommée Ève.

Il meurt le 6 mai 2014.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Commandes particulières[modifier | modifier le code]

  • Conseil Régional de Bretagne, sculpture en bronze, 1988
  • Dinard, trophée du Concours hippique, aluminium, 1990
  • Dinard, trophée du Concours hippique, bronze, 1991
  • Saint-Malo trophée du CCI, Branlebas de régates, bronze, 1995
  • Saint Grégoire trophée, bronze 1995
  • Saint Brieuc Syndicat d'Electricité des Cotes d'Armor, fontaine en inox, 2000
  • École des Mines, Mémorial Georges Matheron, bronze et grès, 2000-2001

Expositions[modifier | modifier le code]

Cette section doit être wikifiée. Le texte ne correspond pas à la mise en forme Wikipédia. Discutez des points à améliorer en page de discussion.
  • 1961 Dammarie les Lys 28360 - bois & pierre
  • 1964 Paris 75000 - Magasin Hermès - Faubourg Saint Honoré - cuivre & polyester
  • 1979 Boulogne-Billancourt 92100 - Exposition de groupe -bronzes
  • 1980 Paris 75007 - Galerie Galarté - Exposition dessin & bronzes
  • 1981 Paris 75007 - Grand Palaistriennal du petit bronze
  • 1985 Paris 75000 - Hôtel de la monnaie, Exposition de la Médaille Objet - bronzes
  • 1990 Dinan 22100 - Musée du Château - Exposition dessin
  • 1992 Paris 75006, Mairie - Exposition de groupe -marbre, 1er prix de sculpture
  • 1993 Château 37000, Exposition - dessins
  • 1996 Jersey Grande-Bretagne Exposition de groupe - marbre, bronze, cuivre
  • 1997 Jersey Grande-Bretagne, Exposition personnelle - marbre, bronze, bois
  • 1998 Atlanta États-Unis, Galerie Right Brain - Exposition personnelle - bijoux
  • 1998 Chateau du Petit Leez, Belgique, Galerie Dielman - Exposition de groupe - bronzes
  • 1999 Galerie MB18, Avenue Matignon, Paris 75008 - Exposition de groupe - bronzes
  • 1999 Starnberg, Allemagne Hotel de Ville - bronzes, bois, marbres, dessins
  • 1999 Jersey, Grande-Bretagne, AT Hélier, Musée - bronzes, bois, marbres, dessins
  • 1999 Le Moniteur, Place de l'Odéon, 75006 Paris - bronzes, bois, marbres, dessins

Achats de l'Hôtel de la Monnaie[modifier | modifier le code]

  • 1982, l'Oeil Eclaté
  • 1984, Équinoxe
  • 1984, La Geisha
  • 1988, Sept
  • 1987, Troisième prix de la piece de dix francs centennaire de Rolland Garros

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

References[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Bénézit.