Georges Calzant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Calzant (24 septembre 1897 à Saint-Martin-le-Beau-28 juin 1962 à Issy-les-Moulineaux), fut un avocat, journaliste et militant royaliste français. Il est le fils d'Ernest Calzant (instituteur) et de Héloïse Gatien (institutrice).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le nom de Calzant reste associé à l'Action française. Il fut l'un des collaborateurs du quotidien du mouvement (Action française) et l'un des directeurs des Camelots du roi.

Sous l'Occupation allemande, il se réfugie à Lyon avec Charles Maurras et l'équipe du journal, qui défend le régime de Vichy. Celui-ci étant interdit à la Libération pour collaboration, Calzant fonde le 10 juin 1947 Aspects de la France, un hebdomadaire ayant pour objectif de défendre l'orthodoxie maurrassienne et de renouer avec le projet monarchiste des membres fondateurs de l'Action française.

C'est également lui qui fonda et dirigea pendant quinze ans les Cahiers Charles Maurras. Cette revue trimestrielle eut de nombreux collaborateurs et, entre 1960 et 1978, 68 numéros.

Sources[modifier | modifier le code]

Les papiers personnels de Georges Calzant sont conservés aux Archives nationales sous la cote 596AP[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir la notice dans la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales

Article connexe[modifier | modifier le code]