Georges Boulanger (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulanger (homonymie).
Georges Boulanger, 1946, Studios de Babelsberg

Georges Boulanger, (de son vrai nom Ghiță Bulencea) né le 18 avril 1893 à Tulcea (Roumanie) et mort le 3 juin 1958 à Olivos (Argentine), est un violoniste et compositeur roumain de musiques de film et de musique légère.

Il ne doit pas être confondu avec le général français du même nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Tulcea (Roumanie) le 18 avril 1893 dans une famille de musiciens, il apprend le violon de son père. À douze ans, il rentre au Conservatoire de Musique de Bucarest où il sera formé par Leopold Auer. En 1910, il est violoniste à Saint-Pétersbourg, il y développe son style de musique légère, mélange de musique tzigane, de folklore et de valses viennoises. En 1922, c'est à Berlin qu'il enchante salons, cafés et cabarets. Il joue pour la première fois à la radio en 1926 et signe un contrat avec Bote et Bock pour composer des chansons surtout germanophones et de la musique de variété. Il compose ainsi Avant de mourir (connue dans les pays anglophones comme My Prayer) et vit en Allemagne.

Georges Boulanger a composé plus de 250 morceaux, dont le plus célèbre est probablement "Avant de mourir", surtout des chansons de variétés ou des musiques de danse et enregistre plusieurs disques. Il est connu dans toute l'Europe des années 1930 qui apprécie ses foxtrots, tangos, one steps et autres danses de salons.

Il s'inspirait parfois des musiques populaires d'Europe centrale (Rhapsodie hongroise, Légende roumaine, Intermezzo russe, Humeurs d'automne, etc.).

Il a tourné dans huit films allemands de l'époque, dont les plus connus furent : Allô Berlin ? Ici Paris ! (1932) et L'Éternelle Mélodie (1943).

Jusqu'en 1948, il se produit en Europe, enregistre pour diverses maisons de disques, et il apparaît également dans plusieurs films. Il part ensuite en Amérique du Sud, où il travaille au Brésil puis en Argentine, jusqu'à sa mort le 3 juin 1958 à Olivos.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]