Georges Biscot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Biscot, de son vrai nom Gaston Georges Bouzac, était un acteur français né le 15 septembre 1886 à Courbevoie et mort le 17 décembre 1945 à Paris. Il est enterré à Paris au Cimetière de Montrouge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comique populaire au temps du cinéma muet, il tourne dans plusieurs feuilletons sous la direction de Louis Feuillade. Chanteur au Café-concert (il interprète La valse brune) puis au music hall (La Revue Galante aux Folies Bergères en 1916 aux côtés de Musidora), il enchaîne tours de chant, films et pièces de théâtre[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films muets[modifier | modifier le code]

Films parlants[modifier | modifier le code]

Quelques chansons[modifier | modifier le code]

  • Si mon cœur avait des roulettes (paroles de Mouezy-Eon, musique de Valsien), créée dans la revue Bibi la purée à l'Eldorado
  • La Môme Biclo (paroles de Cazalis, musique de Dufas et Gardoni), chanson du Tour de France
  • 1922 : Fernande (paroles de Nazelles, musique de Mauprey)
  • 1926 : Elle sait conduire une automobile, Cécile (paroles de Nazelles, musique de Chantrier), créée dans la revue La foire aux fiancés au Théâtre du Châtelet

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Biscot, Flagada ou Le Môme au Pull-over, Albin Michel,‎ 1928
    Roman
  • Jacques Richard, Dictionnaire des acteurs du cinéma muet en France, éd. de Fallois, 2011, 909 p. (ISBN 978-2-87706-747-8)

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Site Cinéartistes

Liens externes[modifier | modifier le code]