Georges-Marie Haardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haardt.

Georges-Marie Haardt

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Georges-Marie Haardt lors de l'expédition la Croisière noire.

Naissance
Naples
Décès
Hong Kong
Profession Industriel
Autres activités
Distinctions
Commandeur de la Légion d'honneur

Compléments

Chef des Croisières Citroën

Georges-Marie Haardt (, Naples - , Hong Kong) est un industriel et explorateur français d'origine belge, directeur général et vice-président dans les débuts des Automobiles Citroën pendant vingt ans et ami proche d' André Citroën.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Naples en 1884 de parents belges, naturalisé français en 1914, Il fut pendant vingt ans attaché à Citroën, d'abord comme responsable commercial puis comme directeur général de 1905 à 1923[1]. Il est également vice-président de la Société anonyme André Citroën et directeur général de Mors de 1908 à 1914.

Il fut nommé chef des trois expéditions Citroën, d'abord à travers le Sahara, puis l'Afrique (Croisière noire[1]), puis l'Asie (Croisière jaune[1]). C'est à l'issue d'une double pneumonie contractée lors de cette dernière expédition, sur le chemin du retour, qu'il meurt à Hong Kong le 16 mars 1932.

André Citroën a envoyé ce télégramme aux hommes de l'expédition après avoir appris le décès de son ami : « L'Homme est mort mais l'œuvre reste. Ramenez en France le corps de votre chef. Je pleure avec vous »[1].

Il est membre de l'Automobile Club de France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) « Georges-Marie Haardt », sur www.chine-informations.com (consulté le 9 août 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]